Aller au contenu principal

« Vous avez une seule buse de défectueuse »

La FdCuma a repris les contrôles des pulvérisateurs depuis le déconfinement. Des contrôles à renouveler tous les 5 ans et qui donnent un état des lieux précis de ces outils indispensables au traitement des cultures.

Les rendez-vous se succèdent pour ces contrôles pulvé qui ont repris la semaine dernière.
Les rendez-vous se succèdent pour ces contrôles pulvé qui ont repris la semaine dernière.
© VG

Mardi 2 juin 2020, les établissements Duret à Sainte-Gemmes-le-Robert accueillaient les techniciens de la FdCuma 53 venus contrôler les pulvérisateurs. Six rendez-vous en continu dans la journée pour Olivier Benoit et Baptiste Tréguier. Parmi les rendez-vous, celui d'un Gaec d'Izé, producteur de lait et équipé « depuis 5 ans » d'un pulvérisateur trainé Berthoud Tracker 32/34 et de sa rampe de 24 mètres. Un matériel qui a déjà 10 ans.

Une fois les rampes déployées, le contrôle commence par une vérification visuelle de l'ensemble : des tronçons de rampe jusqu'au bac d'incorporation. Tout est passé au peigne fin. Les buses de début de tronçon sont remplacées par des manomètres. S'ensuit la mise en route en mode manuel « afin de vérifier le fonctionnement des buses et d'éventuelles fuites » en montant progressivement la pression, jusqu'à atteindre 4 bars. Puis les 48 buses anti-dérives sont enlevées et contrôlées une à une, état du joint compris, avec également un passage de 3 bars de pression. Verdict : « vous avez une buse défectueuse », annonce Baptiste au client. « Il faudra la changer. » Un coût « de l'ordre de 10 EUR pour ce type de matériel en partie en céramique », précise Olivier. Au remontage, la buse est installée à l'extrémité de la rampe de droite. Elle sera ainsi facilement repérable pour la changer. Rien d'autre à signaler. L'autocollant est alors apposé sur le pulvé qui est autorisé à fonctionner pour 5 années, avant le prochain contrôle. De quoi poursuivre les traitements nécessaires pour les 50 ha de maïs et les 20 ha de blé de ce Gaec. Le rapport du contrôle et la facture sont également remis à l'agriculteur.

Depuis le déconfinement, la FdCuma 53 a donc repris les contrôles des pulvérisateurs. « Nous avons dû revoir le planning pour caser les rendez-vous décalés par le confinement, soit 19 jours... », souligne Olivier Benoit.

Un contrôle, ça se prépare

o La FdCuma rappelle quelques points de préparation essentiels au bon déroulement du contrôle, à savoir :

- le pulvérisateur doit être parfaitement propre (intérieur et extérieur),
- le pulvérisateur doit être en état de marche,
- le pulvérisateur doit être équipé de la protection du cardan,
- la cuve doit être pleine d'eau claire,
- le tracteur présenté doit être celui qui va avec le pulvérisateur,
- les filtres et buses doivent être nettoyés.

o Les recommandations sanitaires liées au Covid-19 viennent s'ajouter :

- le port du masque,
- la possession de son crayon personnel pour signer le rapport du contrôle,
- l'interdiction de monter dans le camion de contrôle.

o Retrouvez, en vidéo, le déroulement d'un contrôle :

Calendrier des contrôles

(sous réserve de modifications)

o En juin : le 8 à Sainte-Gemmes-le-Robert, le 9 à Javron-les-Chapelles, le 12 à Chailland, le 15 à Saint-Thomas-de-Courceriers, le 16 à Chérancé, le 17 à Vaiges, le 19 à Lassay-les-Châteaux, le 22 à Changé, le 23 à Hambers, le 24 à Martigné-sur-Mayenne, le 25 à Montaudin, le 26 à Le Ham, le 30 à Gorron.

o En juillet : le 1er à Lassay-les-Châteaux, le 2 à Pontmain, le 3 à Ambrières-les-Vallées, le 6 à Brecé, le 9 à Villaines-la-Juhel, le 10 à Ernée.

Inscriptions auprès de la FdCuma 53 :
- par téléphone au 02 43 67 37 34 ou
- par email : servicepulve53@orange.fr.

Attention, les dates et les lieux sont annoncés sous réserve de modification. Aussi, selon les inscriptions, de nouvelles dates peuvent être proposées. N'hésitez pas à contacter la FdCuma 53 au 02 43 67 37 34.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

Jean-Baptiste Vallée, directeur du développement pour les ressources humaines du Groupe Lactalis.
Le Groupe Lactalis va former 150 jeunes chaque année
Le Groupe Lactalis investit dans l’apprentissage. Son Centre de formation va ouvrir cette année, à Laval. 150 jeunes y seraient…
Julien Denormandie, ministre de l'Alimentation et de l'Agriculture
Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture : « Les NBT, ce ne sont pas des OGM »
Dans un entretien accordé à Agra presse, Les Marchés et Réussir.fr, le ministre de l’Agriculture prend position en faveur d’un…
Les nappes ne manquent pas d’eau
Le service géologique régional du Brgm, qui gère depuis 2003 le réseau de suivi piézométrique patrimonial du département de la…
Faut-il faire des analyses de reliquats cette année ?

Sur la période du 1er septembre au 10 janvier, avec 322 mm, nous sommes exactement au niveau de la moyenne sur 30…

Convois agricoles : les règles pour circuler en sécurité
Un convoi agricole en règle, c’est éviter les risques pour soi et pour les usagers. Avec du matériel de plus en plus imposant,…
Comment gagner de l’argent en vérifiant simplement votre ration ?
En élevage laitier, plus de 50 % des charges opérationnelles sont liés à la nutrition. Optimiser l’efficacité alimentaire est…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53