Aller au contenu principal

Bâtiments d’élevage
Volailles, porcs : comment se prémunir de la canicule ?

Depuis lundi, les températures sont nettement repassées au-dessus des 30°C en Mayenne. Dans les élevages, notamment en volailles et en porcs, on redoute surtout la fin du week-end et le début de la semaine prochaine où le thermomètre devrait fleureter avec les 40°C.

« Un bâtiment d’élevage, c’est un peu comme une voiture. Avant de partir en vacances, il faut vérifier le fonctionnement des appareils électriques », résume Jean-Yves Guérot, éleveur de volailles à Changé. Brumisation, ventilation… Les systèmes d’aération et vérifications d’usage ne seront pas de trop ce week-end et en début de semaine prochaine. « Dans les bâtiments clairs, on peut aussi fermer les fenêtres et les trappes, ça aide à rafraîchir de quelques degrés. Je ferme tous mes bâtiments exposés sud, j’ouvre le matin entre 5 et 8h. C’est comme chez nous, quand on a chaud, on ferme les volets pour ne pas laisser entrer le soleil. Il vaut mieux aller s’occuper des animaux très tôt le matin aussi, entre 5h30 et 7h30 par exemple, quitte à ne rien faire l’après-midi et les laisser tranquilles lorsqu’il fait le plus chaud ».

« Leur permettre de se nourrir sans manger »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

AgriCampus Laval : un nouveau directeur pour cette rentrée
Vendredi 26 août 2022 avait lieu le passage de témoin entre Patrick Delage, ancien directeur de l’AgriCampus Laval, et son…
La grêle s’est de nouveau abattue sur la Mayenne
Un violent orage a traversé la Mayenne dans la soirée de lundi dernier. Les grêlons, souvent proches de la taille d’une balle de…
Maïs grain : on boudine, juste après la récolte
Mercredi 21 septembre, c’était battage des maïs à Saint-Pierre-des-Nids. Plusieurs chantiers à suivre, avec une conservation en…
Litre de lait à 0,71 euro : scandalisés, les syndicats s’invitent chez Leclerc
Ayant constaté un prix à 0,71 euro le litre pour les briques de lait de la marque Eco+, plusieurs syndicats agricoles ont…
Grêle : l’aide d’urgence expliquée aux agriculteurs
Réunie dans la salle des fêtes d’Arquenay mercredi soir, une cinquantaine d’agriculteurs mayennais ont répondu à l’invitation de…
Grêle de mai : une aide plafonnée à 5 000 euros
Suite à l’épisode de grêle de fin mai, la Mayenne s’est vue attribuée une enveloppe globale de 1 085 000 euros sur un total de 1,…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 90€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53