Aller au contenu principal

Vers des prix bien différenciés entre blés meuniers et blés fourragers

Alors que la moisson est ralentie par la météo, on s’interroge sur la commercialisation des céréales, plus particulièrement des blés. Entretien avec Jean-Hugues Colas, responsable achat collecte pour Agrial.

Jean-Hugues Colas est responsable achat collecte pour Agrial.
© TG

Avant de parler commercialisation, un point sur la récolte qui se prolonge…

La récolte 2021 aura clairement été marquée par les conditions météo, les pluies de ces derniers jours ont à nouveau interrompu les chantiers de récolte. La moisson de blé, qui a progressé de 20 % la semaine dernière, est ainsi avancée à 60 % environ. Pour l’heure, les rendements sont dans la moyenne quinquennale, avec quelques hétérogénéités, surtout du point de vue qualitatif. C’est d’ailleurs la qualité des futures livraisons qui apporte quelques inquiétudes et devrait impacter les marchés des céréales.

 

Quelles sont les conséquences sur la qualité avec cette moisson étalée ?

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

Il est la « nourrice » de 400 veaux
Le groupe VanDrie France, spécialisé dans le secteur de la viande de veau, organisait une journée portes ouvertes, le jeudi 28…
Inondations ce vendredi matin à Château-Gontier
Les orages de ce vendredi 20 mai, accompagnées de fortes précipitations ont créé des inondations dans les rues de Château-Gontier…
Orages du 15 mai : des conséquences très disparates
Dimanche 15 mai, les températures estivales ont apporté leur lot d’orages en Mayenne ; des orages violents, très localisés et,…
Conjoncture laitière : l'inflation progresse sans répit

Benoît Rouyer, économiste au Cniel, revient sur la collecte et le prix du lait en France et dans le monde au mois d'avril 2022…

Un vent de jeunesse souffle sur l’agriculture
Pour l’assemblée générale de l’Anefa 53, une table ronde était organisée en présence de trois jeunes en Bac pro CGEA qui ont…
Le lin tisse sa toile en Mayenne
La culture du lin est rare en Mayenne, mais elle existe. À Saint-Cyr-le-Gravelais, Léo Bedouet produit du lin « fibre-semence »…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 90€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53