Aller au contenu principal

Veaux laitiers : comment les préparer à la vente ?

© Seenovia

Depuis plusieurs semaines, le marché des veaux laitiers s’est considérablement dégradé au point que certains veaux laitiers, souvent trop petits, ne sont plus récupérés par les négociants dans les exploitations faute de débouchés.

Pour permettre de vendre les veaux mâles de façon décente, certaines astuces et pratiques peuvent permettre d’augmenter le prix de vente. Le prix de vente relativement faible actuellement ne permet pas d’engager de frais vétérinaires sur ces animaux. La prévention doit donc rester le maître mot de la conduite des veaux tout en assurant des croissances optimales jusqu’au départ pour atteindre un poids de vente décent.

  • Un apport de colostrum de qualité, en quantité en début de vie. Comme pour les femelles, le colostrum est le premier aliment du veau et doit permettre d’initialiser et de développer le système immunitaire des veaux contre les pathogènes environnementaux. Viser au minimum quatre litres de colostrum dans les six premières heures de vie.
  • Gérer la phase lactée de façon optimale pour accentuer les croissances. Monter le plus rapidement possible en lait pour atteindre un niveau plafond de 8 à 10 litres par jour en deux repas. Utiliser un lait à faible teneur en matières grasses (inférieur à 42) : celle-ci est la cause des diarrhées alimentaires sur le plan lacté intensif. La baisse du volume de lait ne permettra pas d’apporter suffisamment de protéines (TP) au veau et limitera donc les croissances. Ne coupez jamais le lait avec de l’eau. Le lait caille grâce à la caséine, l’eau non.
  • L’environnement est responsable de 80 % des maladies 0-1 mois. Ne négligez pas les autres postes que l’alimentation lactée : les veaux perdent également de l’énergie (GMQ) à se réchauffer (propreté de la litière, paillage conséquent, courants d’air limités), lutter contre les pathogènes et à digérer des laits trop riches en matières grasses.
  • Prévenez les problèmes sanitaires des jeunes veaux : désinfection du nombril, désinfection de l’environnement (case individuelle, sceau, tétine, biberon, réchauffe lait…), accès à l’eau dès la naissance (le lait nourrit le veau, l’eau le réhydrate et permet la bonne digestion du veau).

Lorsque ces 4 phases sont gérées de façon optimale (colostrum, plan lacté, environnement et prévention sanitaire), les veaux laitiers peuvent aisément croître de 800 g par jour sur leurs premiers mois de vie soit potentiellement 57 kg à 21 jours.

Peser les veaux à la naissance et au départ de l’exploitation peut s’avérer être un bon moyen de valider les pratiques sur la première phase d’élevage des veaux. L’ensemble des facteurs ci-dessus influenceront la prise de poids en début de vie. À noter que la pesée pourra également permettre d’appuyer sur le fait que des solutions sont mises en œuvre dans l’exploitation pour vendre des animaux bien démarrés et en forme aux négociants et intégrateurs. Pour rappel, le prix de départ des veaux est très fortement lié à son poids au moment de la transaction.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

De l’eau en quantité et de qualité
À 32 ans, Damien Bellanger vient de s’installer en Eurl à Saint-Charles-la-Forêt. Il intervient dans les domaines du pompage, du…
Limiter la pénibilité du travail par la robotisation
Au Gaec des Baronnières à Nuillé-sur-Vicoin, les exploitants ont fait le choix d’investir dans la robotisation pour l’atelier…
Chiffres records pour Bel, mais prix à la baisse pour les éleveurs
L’assemblée générale de l’organisation de producteurs APBO, livrant chez Bel, s’est tenue la semaine dernière. La baisse du prix…
De l’importance du suivi de chantier
Fabien Jegu s’est installé en Gaec, à Cuillé, en mars 2015. Avec son associé, Marcel Pannetier, ils ont dû adapter leur nouveau…
La filière allaitante inquiète pour son avenir
Alors que le ministère de l’Agriculture a dévoilé de premières réflexions sur l’architecture de la future réforme de la Pac, qui…
Une première démonstration de force
Jeudi 25 mars, devant la préfecture de la Mayenne, à Laval, près de 200 agriculteurs sont venus montrer leur détermination…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53