Aller au contenu principal

Un gain de 4 kg par VL et par jour

En mars, le Gaec de la Leudrie figurait parmi les étapes du Robot day’s de Seenovia. L’exploitation, à cheval entre la Mayenne et l’Orne, s’est équipée de deux robots de traite GEA en décembre 2020. Premiers retours d’expérience.

Ce robot de traite GEA dissocie les quartiers de mamelle. Une option non négligeable en cas de problème de cellules dans un des quartier, par exemple.
© Seenovia

« Depuis que les vaches sont au robot, nous avons amélioré notre production laitière de 4 kg/jour/VL. Nous sommes maintenant à 30 kg ! » Antoine Foussier est associé avec son frère Alexandre et leurs parents, Corinne et Alain, sur 230 ha, dont 100 sont en céréales, 75 en maïs, le reste en prairies. À la tête d’un troupeau de 127 VL (1,4 million de litres de lait vendu à Lactalis) et d’un atelier naisseur-engraisseur de porcs en label, le Gaec de la Leudrie a choisi des robots de traite pour « améliorer nos conditions de travail, apporter de la souplesse dans les astreintes et les horaires », précise-t-il. « Aussi pour améliorer les résultats », ajoute Jérôme Sochon, conseiller Seenovia de cet élevage depuis 4 ans, « pour les rations, du veau à la vache ». Ainsi, hormis la production laitière par VL augmentée, « les cellules sont stabilisées à 120 000, alors qu’avant on était plutôt juste… », continue le conseiller Seenovia.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

Signature contrat tripartite lait bio Carrefour LSDH et APLBC
Lait bio : un premier contrat tripartite signé en Mayenne
Les éleveurs bio de l’APLBC, la Laiterie de Saint-Denis-de-l’Hôtel et Carrefour ont signé, mercredi 28 avril 2021, en Mayenne,…
Système U : « Notre volonté est d’accompagner les producteurs »

Lors de la rencontre avec la FDSEA et les JA de la Mayenne, les agriculteurs ont mis en évidence plusieurs…

Quel prix pour l’herbe en 2021 ?
Chaque printemps, des éleveurssouhaitent vendre ou acheter de l’herbe sur pied ou récoltée. Les transactions concernent…
« C'est important de rétablir des vérités »
Depuis mai 2019, Élise Sassa a créé son exploitation de chèvres laitières et son atelier de transformation sur la commune de…
Dégâts de sangliers : ayez le réflexe « battue »
Comme chaque année, à la même période, corvidés et sangliers saccagent les semis de maïs. Pour les sangliers, les battues sont…
Photovoltaïque en Mayenne
Des agriculteurs mayennais investissent dans l’énergie solaire
Que ce soit pour de l’autoconsommation ou de la vente, l’énergie solaire séduit de plus en plus d’agriculteurs mayennais. Si l’…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53