Aller au contenu principal

Un air de Cima : quel programme pour les normandes ?

Habituellement, plusieurs syndicats de races organisent leurs concours départementaux régionaux, interrégionaux, ou encore nationaux lors du Cima. Pour cette année particulière, focus sur les différents syndicats de races et le programme de cette année.

Laurent Coutard, co-président du syndicat Normande de la Mayenne et éleveur à Saint-Denis-de-Gastines.
Laurent Coutard, co-président du syndicat Normande de la Mayenne et éleveur à Saint-Denis-de-Gastines.
© LG

Pour Laurent Coutard, co-président du syndicat de la race Normande, l’annulation du Cima risque de faire « un grand vide ». Cela est d’autant plus vrai après l’année 2019 que les éleveurs de la race ont vécu avec le nationale Normande au Cima. « Et puis c’est un moment convivial entre éleveurs, un moment où l’on peut échanger, exposer nos soucis et la qualité de nos animaux. » Les déceptions s’enchaînent pour les éleveurs de Normandes. « L’inter- départemental de Saint-Grégoire est annulé, le PMS aussi. Le national qui devait avoir lieu en 2021 est reporté  à 2022. Et surtout, le Space qui  devait mettre notre race à l’honneur cette année n’aura pas lieu. » Les organisateurs de l’événement vont tout de même proposer des animations en visioconférence et des vidéos autour de la Normande. Pour l’heure, seul le concours du sommet de l’élevage de Clermont-Ferrand, qui met les Mayennais à l’honneur, est maintenu. « C’est tout de même dommage que la majorité des concours soient annulés, car ce sont de vraies vitrines pour les élevages... Mais on n’a pas trop le choix cette année. »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

Julien Denormandie, ministre de l'Alimentation et de l'Agriculture
Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture : « Les NBT, ce ne sont pas des OGM »
Dans un entretien accordé à Agra presse, Les Marchés et Réussir.fr, le ministre de l’Agriculture prend position en faveur d’un…
Prix du lait : redonner envie aux producteurs
La collecte cumulée des grands bassins laitiers exportateurs est en croissance pour le 16e mois consécutif. La hausse…
Ega : loin de la souveraineté alimentaire
Une nouvelle fois, les agriculteurs de la Fdsea de la Mayenne se sont en rendus dans une grande surface lavalloise, mercredi 20…
Jean-Baptiste Vallée, directeur du développement pour les ressources humaines du Groupe Lactalis.
Le Groupe Lactalis va former 150 jeunes chaque année
Le Groupe Lactalis investit dans l’apprentissage. Son Centre de formation va ouvrir cette année, à Laval. 150 jeunes y seraient…
Les nappes ne manquent pas d’eau
Le service géologique régional du Brgm, qui gère depuis 2003 le réseau de suivi piézométrique patrimonial du département de la…
Faut-il faire des analyses de reliquats cette année ?

Sur la période du 1er septembre au 10 janvier, avec 322 mm, nous sommes exactement au niveau de la moyenne sur 30…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53