Aller au contenu principal

Tournesol : l'effet rotation prime

Le contexte économique et international pourrait laisser croire que les agriculteurs se seraient lancés à corps perdu dans les semis de tournesol. La rotation des cultures y est pour beaucoup. 

À Ballots, dans une parcelle semée le 15 avril, certaines graines sont en germination, d’autres ont déjà atteint le stade 2 feuilles. Jusqu’au stade 4 feuilles, le tournesol peut être victime des attaques de corvidés et de pigeons, ce qui nécessite l’usage d’effaroucheurs sonores et visuels.
© VG-Agri53

Emmanuel Guimard est agriculteur à Ballots. Il s'est lancé « dans le tournesol, il y a 4 ou 5 ans. » Ce n’est pas le contexte géopolitique actuel et le manque d’huile de tournesol dans les rayons des magasins qui ont guidé son choix vers cette culture, car le tournesol fait partie de sa rotation. « Sur quatre années, j’alterne blé/colza/blé/tournesol. » Cette année, il a semé une trentaine d’hectares en tournesol. « Comme pour le maïs, le semis du tournesol est classique, assez simple, explique-t-il. Il faut juste attendre que la température du sol soit un peu au-dessus des 10 °C pour bien faire. » Pour cela, après avoir enrichi sa terre, il utilise son combiné herse-semoir. Chez lui, le semis se fait à une densité de 75 000 graines par hectare, avec des rangs sont espacés de 50 cm. « Cette parcelle, je l’ai semée le vendredi 15 avril, et dès le lendemain, j’ai désherbé. Je fais toujours un premier désherbage le lendemain du semis.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

Sima 2022 : quatre exposants mayennais, quatre matériels phares
Du 6 au 10 novembre, quatre entreprises mayennaises étaient présentes à la 100e édition du Sima au parc des expositions Paris…
L'Open Dairy Show est organisé par l'association Vach'Open Show, basée à Pommerieux, en Mayenne.
Holstein : grande première pour l’Open Dairy Show
Vendredi 25 et samedi 26 novembre 2022, le parc Saint-Fiacre de Château-Gontier-sur-Mayenne accueillera l’Open Dairy Show. Ce…
Lait : un Gaec, deux Astronaut, deux Discovery
Vendredi 18 novembre 2022, dans le cadre des 30 ans de son premier robot de traite, Lely proposait une ferme ouverte : celle du…
Départemental Prim’Holstein : Orbella sur la plus haute marche
Une soixantaine d’animaux de la race Prim’Holstein ont défilé sur le ring de Château-Gontier, samedi 5 novembre, pour le concours…
Haies : la jeunesse mayennaise veille sur le bocage
Lundi 14 novembre 2022, la Fédération régionale des chasseurs (FRC) des Pays de la Loire organisait une plantation de haies…
Antoine Prioux, président de la coopérative Déshyouest
La luzerne : « c’est 2 500 kg de protéines par hectare »
Interview de Antoine Prioux, président de la coopérative Déshyouest, de retour du congrès mondial de la luzerne qui s'est tenu à…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 90€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53