Aller au contenu principal

Sébastien Plumas, gendarme référent sûreté : « Nous pouvons faire une étude individualisée de la sécurité dans vos exploitations »

L’adjudant de gendarmerie Sébastien Plumas est le référent sûreté dans le département de la Mayenne. Il revient sur les principaux vols et donne des pistes pour s’en prémunir.

L'adjudant de gendarmerie Sébastien Plumas est le référent sûreté et vidéo-protection du groupement de gendarmerie de la Mayenne.
© VG-Agri53

Vous êtes le gendarme référent sûreté pour la Mayenne. En quoi consiste votre métier ?

Le référent sûreté est un militaire formé pour étudier un site, identifier les vulnérabilités et réaliser des préconisations. Le champ d’action est le département. Deux autres référents sûreté sont en unité territoriale, à Vaiges et à Ernée, mais ils ont un travail de brigade avant tout. À cela s’ajoute une vingtaine de correspondants sûreté dans chaque unité territoriale.

Quels sont vos moyens d’action ?

Nous avons deux moyens d’action principaux : des réunions globales au cours desquelles nous donnons des informations génériques et les études individualisées de site pour une collectivité, un chef d’entreprise, un agriculteur et donner des conseils de proximité. Pour cela, vous pouvez contacter votre brigade de gendarmerie ou moi-même par mail sur sebastien.plumas@genadrmerie.interieur.gouv.fr.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

AgriCampus Laval : un nouveau directeur pour cette rentrée
Vendredi 26 août 2022 avait lieu le passage de témoin entre Patrick Delage, ancien directeur de l’AgriCampus Laval, et son…
La grêle s’est de nouveau abattue sur la Mayenne
Un violent orage a traversé la Mayenne dans la soirée de lundi dernier. Les grêlons, souvent proches de la taille d’une balle de…
Maïs grain : on boudine, juste après la récolte
Mercredi 21 septembre, c’était battage des maïs à Saint-Pierre-des-Nids. Plusieurs chantiers à suivre, avec une conservation en…
Litre de lait à 0,71 euro : scandalisés, les syndicats s’invitent chez Leclerc
Ayant constaté un prix à 0,71 euro le litre pour les briques de lait de la marque Eco+, plusieurs syndicats agricoles ont…
Grêle : l’aide d’urgence expliquée aux agriculteurs
Réunie dans la salle des fêtes d’Arquenay mercredi soir, une cinquantaine d’agriculteurs mayennais ont répondu à l’invitation de…
Grêle de mai : une aide plafonnée à 5 000 euros
Suite à l’épisode de grêle de fin mai, la Mayenne s’est vue attribuée une enveloppe globale de 1 085 000 euros sur un total de 1,…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 90€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53