Aller au contenu principal

Sébastien Plumas, gendarme référent sûreté : « Nous pouvons faire une étude individualisée de la sécurité dans vos exploitations »

L’adjudant de gendarmerie Sébastien Plumas est le référent sûreté dans le département de la Mayenne. Il revient sur les principaux vols et donne des pistes pour s’en prémunir.

L'adjudant de gendarmerie Sébastien Plumas est le référent sûreté et vidéo-protection du groupement de gendarmerie de la Mayenne.
© VG-Agri53

Vous êtes le gendarme référent sûreté pour la Mayenne. En quoi consiste votre métier ?

Le référent sûreté est un militaire formé pour étudier un site, identifier les vulnérabilités et réaliser des préconisations. Le champ d’action est le département. Deux autres référents sûreté sont en unité territoriale, à Vaiges et à Ernée, mais ils ont un travail de brigade avant tout. À cela s’ajoute une vingtaine de correspondants sûreté dans chaque unité territoriale.

Quels sont vos moyens d’action ?

Nous avons deux moyens d’action principaux : des réunions globales au cours desquelles nous donnons des informations génériques et les études individualisées de site pour une collectivité, un chef d’entreprise, un agriculteur et donner des conseils de proximité. Pour cela, vous pouvez contacter votre brigade de gendarmerie ou moi-même par mail sur sebastien.plumas@genadrmerie.interieur.gouv.fr.

Quels sont les principaux faits constatés actuellement en Mayenne ?

On parle souvent de vols de tracteurs, mais aujourd’hui les principaux vols dans les concessions agricoles concernent le petit matériel comme les consoles, les antennes GPS, les accessoires 3 points hydrauliques. Dans les exploitations, on constate surtout des vols de matériel électroportatif comme les tronçonneuses. Pour le carburant, les données sont sous-estimées, car je pense que les agriculteurs ne nous signalent pas forcément ce type de vol, à tort d’ailleurs.

Quelles sont les principales recommandations ?

Il y a l’installation d’éclairage à détection, la mise en place de dispositif de fermeture des bâtiments ou le verrouillage des lieux de rangement dans un local. Un dispositif d’alarme peut aussi être dissuasif. Je conseille aussi de repérer les numéros de série de vos outils, d’y apposer un signe distinctif qui peut permettre de les identifier.

Et pour les véhicules ?

Pour les véhicules, comme les fourgonnettes de ferme ou les tracteurs, ne laissez jamais les clefs dessus ni la carte grise à l’intérieur. Si vous n’avez plus les clefs ni la carte grise, l’assurance ne vous remboursera pas en cas de vol.

Que faire si on aperçoit quelqu’un de suspect dans sa cour ou près d’un bâtiment ?

La première chose est de ne prendre aucun risque si les cambrioleurs sont encore sur place. Repérez le véhicule, notez le numéro d’immatriculation du véhicule et contactez le 17. Ensuite, venez déposer plainte. Vous pouvez aussi nous prévenir par l’application gratuite Vigie 53 Agri, cela permettra d’alerter tout un secteur sur d’éventuels rôdeurs.

 

Pour télécharger votre appli Vigie 53 Agri, téléchargez le petit guide ci-dessous

Vigie 53 Agri.pdf (347.43 Ko)
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

Violent orage : une vague submerge une ferme à Champgenéteux

Dans la soirée du dimanche 12 mai, un violent orage, provoquant d’intenses précipitations, s’est abattu à Bais, Champgenéteux…

Chasse : du nouveau pour le tir du sanglier

La Fédération des chasseurs de la Mayenne tenait son assemblée générale le 20 avril dernier à la Maison des Agriculteurs. L’…

Les semis débutent en nord Mayenne, stand-by dans le sud

Après la longue période de pluie puis le retour du soleil, la Mayenne connaît aujourd’hui un épisode de fraîcheur. Les…

Comment orienter les jeunes vers l’agriculture ?

Mercredi 22 mai, l’Association nationale pour l'emploi et la formation en agriculture en Mayenne (Anefa 53) tenait son…

Ordre du Mérite agricole : 36 nouveaux récipiendaires en Mayenne

Mercredi soir 15 mai avait lieu en préfecture de Mayenne une nouvelle cérémonie de remise de médailles de l’Ordre du Mérite…

Lutte contre les incendies : convention signée entre le Sdis et les partenaires du monde agricole

Vendredi 26 avril, le Service départemental d’incendie et de secours de la Mayenne (Sdis 53), la Chambre d’agriculture de la…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 103€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53