Aller au contenu principal

Récolte de l'herbe : de la qualité, mais un rendement mitigé

Depuis le début du mois, la fauche et la récolte d’herbe sont bien entamées en Mayenne. Cette année, la qualité est une fois de plus au rendez-vous. Cependant, le froid de ce début de printemps a ralenti la pousse de l’herbe et affecté les rendements. Plusieurs agriculteurs en témoignent.

Ensilage d'herbe en Mayenne, avril 2021
Lors des premiers ensilages d'herbe en Mayenne, avril 2021
© Agri53

• Nicolas Heurbize, éleveur laitier à Villaines-la-Juhel :

« On a déjà ensilé 27 ha de dérobés avant maïs, on a fauché 15 ha et il nous reste environ 25 ha. Nos dérobés étaient composés de ray-grass d’Italie, trèfle violet et vesce. Sur ce qu’on a déjà ramassé, la qualité est super, mais on a fait facilement 1/3 de moins que d’habitude. On estime qu’on a environ 2,5 t de matière sèche pour un objectif de 4 t. Le froid qu’on a eu tous les matins a fait que ça ne poussait pas, malgré les épandages d’azote. On a quand même fauché parce que sinon, c’est le maïs qui risquait d’en pâtir. On sacrifie un peu de ray-grass pour lui laisser de l’eau. Pour les autres prairies, ça devrait être mieux. Avec nos premières coupes de ray-grass hybride et trèfle violet, on estime être à 4 t de MS. »

 

• Thomas Désillière, éleveur laitier à Pré-en- Pail :

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

Quel prix pour le maïs sur pied en 2022 ?
Les prix du maïs sur pied et en silo s’estiment en général selon un prix d’équivalence qui est obtenu par le producteur, par la…
Ensilages : premiers chantiers dès ce vendredi
En Mayenne, les premiers gros ensilages de maïs débutent ce vendredi et la semaine prochaine au sud Mayenne. Les agriculteurs…
Sécheresse : la profession demande de la souplesse et des mesures !
Face à la sécheresse qui frappe actuellement la Mayenne et plus globalement la France, la FDSEA 53 et les JA 53 demandent de la…
Récoltes : premier bilan des moissons
La saison des moissons des cultures implantées cet hiver arrive à son terme pour la majorité des agriculteurs mayennais. L’…
Cima 2022 : tour d'horizon des concours départementaux
En dehors du National Blonde d’Aquitaine, les concours départementaux ont rythmé le week-end du Cima. Concours des races bovines…
Éleveur et pasteur, la drôle de vie de Philippe Duroy
Philippe Duroy a un parcours pour le moins atypique. Ce Mayennais d’origine, né à Laval, est aujourd’hui éleveur de bovins en…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 90€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53