Aller au contenu principal

Réagir 53 : rester maître de son destin

La cellule Réagir 53 qui aide les agriculteurs en situation de difficultés financières s’est réunie la semaine dernière à la Maison des Agriculteurs. Un échange fructueux entre partenaires pour mettre l’exploitant au centre des décisions le concernant.

En tant que référente Chambre d’agriculture pour la cellule Réagir 53, Nelly Loupy souhaite avant tout que le dialogue s’instaure en toute confiance entre les agriculteurs en difficulté et leurs créanciers : « un dossier réussi, c’est quand un agriculteur réagit ! ».
© GM-Agri53

Que ce soit avec les derniers incidents climatiques, comme la sécheresse estivale ou encore les conséquences des orages grêleux, ou bien en raison de la flambée des matières premières agricoles, on ne peut pas dire que le contexte soit favorable aux trésoreries déjà en souffrance dans certaines exploitations agricoles. « Le gaz a augmenté de 60 % entre juin 2021 et juin 2022, constate Martial Planchard, conseiller à la Chambre d’agriculture de la Mayenne, celui de l’énergie de 70 % ». « Le prix des engrais a doublé, ceux des céréales et plus généralement de l’alimentation animale ont pris 30 % », ajoute Nelly Loupy, première vice-présidente de la Chambre d’agriculture et référente de la cellule Réagir 53 . « Les coûts de production ont augmenté de 40 % entre la fin d’année 2021 et le mois d’août 2022 », renchérit Delphine Dubois, conseillère à la Chambre d’agriculture.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

AgriCampus Laval : un nouveau directeur pour cette rentrée
Vendredi 26 août 2022 avait lieu le passage de témoin entre Patrick Delage, ancien directeur de l’AgriCampus Laval, et son…
La grêle s’est de nouveau abattue sur la Mayenne
Un violent orage a traversé la Mayenne dans la soirée de lundi dernier. Les grêlons, souvent proches de la taille d’une balle de…
Maïs grain : on boudine, juste après la récolte
Mercredi 21 septembre, c’était battage des maïs à Saint-Pierre-des-Nids. Plusieurs chantiers à suivre, avec une conservation en…
Litre de lait à 0,71 euro : scandalisés, les syndicats s’invitent chez Leclerc
Ayant constaté un prix à 0,71 euro le litre pour les briques de lait de la marque Eco+, plusieurs syndicats agricoles ont…
Grêle : l’aide d’urgence expliquée aux agriculteurs
Réunie dans la salle des fêtes d’Arquenay mercredi soir, une cinquantaine d’agriculteurs mayennais ont répondu à l’invitation de…
Grêle de mai : une aide plafonnée à 5 000 euros
Suite à l’épisode de grêle de fin mai, la Mayenne s’est vue attribuée une enveloppe globale de 1 085 000 euros sur un total de 1,…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 90€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53