Aller au contenu principal

"Que les agriculteurs puissent s'épanouir davantage"

Christiane Lambert, présidente de la Fnsea a présenté ses voeux en vidéo cette année, donnant les pistes que le syndicat majoritaire souhaite suivre en 2021.

© Fnsea

« 2020 restera une année compliquée pour le secteur agricole, mais une année charnière. Compliquée parce que beaucoup de secteurs ont été affectés par la crise Covid-19 et ses méfaits sur l’alimentation, la production, la commercialisation. Nous avons dû improviser pour trouver des solutions et faire appel au Gouvernement pour un certain nombre de plans de soutien. Mais cela a permis aussi de montrer aux Français l’importance de l’alimentation. D’un coup d’un seul, beaucoup se sont rendu compte que la chaîne alimentaire à la française était une chaîne vertueuse. La chaîne a tenu. Il n’y a pas eu de pénuries, mais les acteurs ont souffert. Nous avons eu aussi la possibilité de faire reconnaître l’importance de nos métiers. Des métiers considérés aujourd’hui comme essentiels. Nous le savions. Beaucoup l’avaient ignoré. Métiers essentiels pour la production, la transformation. Métiers essentiels aussi pour tenir les territoires, pour l’emploi.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

AgriCampus Laval : un nouveau directeur pour cette rentrée
Vendredi 26 août 2022 avait lieu le passage de témoin entre Patrick Delage, ancien directeur de l’AgriCampus Laval, et son…
La grêle s’est de nouveau abattue sur la Mayenne
Un violent orage a traversé la Mayenne dans la soirée de lundi dernier. Les grêlons, souvent proches de la taille d’une balle de…
Maïs grain : on boudine, juste après la récolte
Mercredi 21 septembre, c’était battage des maïs à Saint-Pierre-des-Nids. Plusieurs chantiers à suivre, avec une conservation en…
Litre de lait à 0,71 euro : scandalisés, les syndicats s’invitent chez Leclerc
Ayant constaté un prix à 0,71 euro le litre pour les briques de lait de la marque Eco+, plusieurs syndicats agricoles ont…
Grêle : l’aide d’urgence expliquée aux agriculteurs
Réunie dans la salle des fêtes d’Arquenay mercredi soir, une cinquantaine d’agriculteurs mayennais ont répondu à l’invitation de…
Grêle de mai : une aide plafonnée à 5 000 euros
Suite à l’épisode de grêle de fin mai, la Mayenne s’est vue attribuée une enveloppe globale de 1 085 000 euros sur un total de 1,…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 90€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53