Aller au contenu principal

Porc : la nutrition pour limiter la mortinatalité

La mortinatalité en élevage de porcs : tel était le sujet majeur de la journée Proveo de Terrena, vendredi de la semaine dernière, dans les locaux du Crédit Mutuel, à Laval. Parmi les solutions proposées, le régime alimentaire pendant la gestation.

Limiter, voire éviter la mortinatalité : tel était le thème de la réunion Porvéo Terrena du 26 novembre 2021.
© Terrena

« La mortinatalité, c’est la mortalité pendant et juste après la mise bas », a rappelé Adèle Drouet, chargée de projet R et D nutrition et bien-être animal chez Terrena, lors de la matinée du 26 novembre, consacrée à l’activité porcs de la coopérative. La vétérinaire Alice Hamard a indiqué les trois principales causes de mortinatalité des porcelets. En haut du podium figure la mort pendant le part par asphyxie. En deuxième place, le faible poids des porcelets à la naissance, puis, au troisième rang, la septicémie avant la naissance. « Parmi les facteurs qui vont augmenter les risques de mortalité intra-partum par asphyxie, il y a l’usage de certaines hormones, notamment l’ocytocine et la sergotonine », explique la vétérinaire. Mais aussi « des mises bas longues, supérieures à 5 heures, et des truies avec un taux d’hémoglobine inférieur à 9 % ». L’ocytocine augmente l’activité du myomètre.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

« Notre regard sur l’agriculture a forcément changé »
Les métiers de l’agriculture sont sous tension depuis plusieurs années, avec des difficultés de recrutement dans de nombreux…
Lactalis : les OP acceptent la baisse de production laitière de 2 % par an pendant 3 ans
Le groupe Lactalis a demandé aux OP de baisser les volumes de lait produits de 2 % par an pendant 3 ans. Une demande entendue qui…
Changement de tête chez Seenovia : Éric Lemaître remplace Philippe Royer
Le 7 février, Philippe Royer quittera officiellement ses fonctions de directeur de Seenovia et de Seenergi. Éric Lemaître…
FDSEA ET JA 53 : un échange fructueux avec la Région
Mercredi matin, une délégation du Conseil régional était à Montsûrs pour un échange avec les représentants de la FDSEA et des JA…
Terre en Fête 2022 : ça se prépare déjà !
Les Jeunes Agriculteurs du canton de Châteeau-Gontier-sur-Mayenne sont en pleine préparation de l'édition 2022 de Terre en Fête…
Neuf réunions pour s’informer sur la réforme de la Pac
Comme à chaque réforme, la nouvelle programmation de la Politique agricole commune réserve son lot de nouveautés. En anticipation…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 90€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53