Aller au contenu principal

Porc : dix groupements misent sur le mâle entier à partir de 2022

Dans une circulaire envoyée à leurs adhérents le 23 juin, dix organisations de producteurs (OP) annoncent qu'à partir de 2022, leur référence « sera une production issue d’élevages ayant arrêté la castration des porcelets ». En conséquence, le prix de base de ces groupements sera « un prix moyen s’appliquant à une population de porcs femelles et mâles entiers ».

Cette décision qui aura de lourdes conséquences sur le marché porcin. Avec près de 12 millions de porcs, les groupements en question représentent la moitié de la production française. Les signataires de cette note sont Agrial, Eureden, Elpor, Evel’Up, Porcinéo, Porélia, Syproporcs, Porvéo, Porc Armor évolution et le Groupement régional des producteurs de porcs de l’Ouest (GRPPO), indique Porc mag, qui a révélé cette information le 29 juin. Ces OP continueront toutefois à commercialiser des porcs castrés «pour répondre aux besoins spécifiques de certains marchés». Le contrôle de l'odeur des carcasses de porcs mâles entiers sera financé par «une cotisation dédiée portant sur les porcs charcutiers issus d’élevages ayant arrêté la castration», prévoient les groupements. D'après l'arrêté du 24 février 2020, la castration à vif des porcs sera interdite à partir du 31 décembre 2021.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

Julien Denormandie, ministre de l'Alimentation et de l'Agriculture
Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture : « Les NBT, ce ne sont pas des OGM »
Dans un entretien accordé à Agra presse, Les Marchés et Réussir.fr, le ministre de l’Agriculture prend position en faveur d’un…
Jean-Baptiste Vallée, directeur du développement pour les ressources humaines du Groupe Lactalis.
Le Groupe Lactalis va former 150 jeunes chaque année
Le Groupe Lactalis investit dans l’apprentissage. Son Centre de formation va ouvrir cette année, à Laval. 150 jeunes y seraient…
Les nappes ne manquent pas d’eau
Le service géologique régional du Brgm, qui gère depuis 2003 le réseau de suivi piézométrique patrimonial du département de la…
Faut-il faire des analyses de reliquats cette année ?

Sur la période du 1er septembre au 10 janvier, avec 322 mm, nous sommes exactement au niveau de la moyenne sur 30…

Comment gagner de l’argent en vérifiant simplement votre ration ?
En élevage laitier, plus de 50 % des charges opérationnelles sont liés à la nutrition. Optimiser l’efficacité alimentaire est…
Convois agricoles : les règles pour circuler en sécurité
Un convoi agricole en règle, c’est éviter les risques pour soi et pour les usagers. Avec du matériel de plus en plus imposant,…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53