Aller au contenu principal

Manifestation
Plus un centime par œuf pour atteindre les coûts de production

Les éleveurs de poules pondeuses ont dénoncé, le 17 février dernier, la volonté de certaines enseignes de baisser les prix alors que les coûts de production ont bondi.

Mobilisation au Carrefour Alma de Rennes le 17 février dernier pour manifester leurs colères fassent à la demande de baisse de prix dans les négociations commerciales.
© AS

Depuis l’été dernier, les producteurs sont confrontés à une hausse de près de 25 % du prix des matières composant l’alimentation distribuée aux volailles. Mais au lieu d’envisager une hausse du prix d’achat des œufs, quatre enseignes de la grande distribution exigent à l’inverse une baisse de prix de 3 à 4 %. Une demande contraire à la loi Egalim.

Les éleveurs, quant à eux, demandent une augmentation de 1 centime par œuf pour couvrir la hausse des matières premières. « 1 centime par œuf, cela représente 2 € par personne sur une année. On consomme en moyenne 252 œufs par personne et par an. Sur un foyer de quatre personnes cela équivaut à une hausse de 8 € sur l’année. Je ne pense pas que cela soit une demande exagérée » explique Anthony Salmon, producteurs d’œufs à Renazé. Comme bon nombre de producteurs d’oeufs, il a participé, mercredi 17 février 2021, à une manifestation dans le magasin Carrefour Alma à Rennes.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

De l’eau en quantité et de qualité
À 32 ans, Damien Bellanger vient de s’installer en Eurl à Saint-Charles-la-Forêt. Il intervient dans les domaines du pompage, du…
Limiter la pénibilité du travail par la robotisation
Au Gaec des Baronnières à Nuillé-sur-Vicoin, les exploitants ont fait le choix d’investir dans la robotisation pour l’atelier…
Chiffres records pour Bel, mais prix à la baisse pour les éleveurs
L’assemblée générale de l’organisation de producteurs APBO, livrant chez Bel, s’est tenue la semaine dernière. La baisse du prix…
De l’importance du suivi de chantier
Fabien Jegu s’est installé en Gaec, à Cuillé, en mars 2015. Avec son associé, Marcel Pannetier, ils ont dû adapter leur nouveau…
La filière allaitante inquiète pour son avenir
Alors que le ministère de l’Agriculture a dévoilé de premières réflexions sur l’architecture de la future réforme de la Pac, qui…
Une première démonstration de force
Jeudi 25 mars, devant la préfecture de la Mayenne, à Laval, près de 200 agriculteurs sont venus montrer leur détermination…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53