Aller au contenu principal

Évron
Festival de la Viande : plus de 90 % des animaux déjà vendus

Le 57e Festival d’Évron s’est achevé dimanche soir avec ce double constat : moins de bêtes que prévu, mais 94 % de ventes (l'ensemble du palmarès est à retrouver dans votre édition papier du 9 septembre). 

De gauche à droite, les quatre champions de l’année (photo prise à l’issue du défilé du dimanche matin) : Ludovic et Wilfried Piau (fils et père), vainqueurs du championnat spécial Blanc-Bleu, Mickaël Chauveau (Gaec des Coutellières) avec son boeuf, vainqueur du championnat inter-races mâles, Florent Raimbault (premier plan) et Manuel Oger (Gaec de la Roptière), vainqueurs du championnat inter-races femelles, et Adrien Chauveau, frère de Mickaël, avec sa femelle gagnante du championnat inter-races vaches et juste devant son père, Bernard.
© VG

Sur les 386 animaux inscrits, 356 ont pu concourir et 335 étaient vendus à l’issue de cette 57e édition du Festival de la Viande d’Évron. « C’était un bon concours », estimait, au lendemain, Jean-Yves Renard, président de l’association organisatrice de l’événement. Et d’ajouter : « Nous avions juste la quantité qu’il fallait » pour une bonne mise en relation entre vendeurs et acheteurs. Côté acheteurs, justement, pas de surprise. La Socopa a tenu le haut du pavé, avec 75 achats. Suivent la Selvi (55 achats), Privileg et Bétail Gorronnais, tous les deux avec 35 acquisitions, dont 5 de Bétail Gorronnais pour le Super U d’Évron, puis SVA (27), Charal (20), ou encore Super U Gorron (17). Si le taux de vente est satisfaisant, les prix ne sont pas montés très haut. Certes, les quatre grands champions ont été vendus à plus de 10 euros le kilo.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

AgriCampus Laval : un nouveau directeur pour cette rentrée
Vendredi 26 août 2022 avait lieu le passage de témoin entre Patrick Delage, ancien directeur de l’AgriCampus Laval, et son…
La grêle s’est de nouveau abattue sur la Mayenne
Un violent orage a traversé la Mayenne dans la soirée de lundi dernier. Les grêlons, souvent proches de la taille d’une balle de…
Maïs grain : on boudine, juste après la récolte
Mercredi 21 septembre, c’était battage des maïs à Saint-Pierre-des-Nids. Plusieurs chantiers à suivre, avec une conservation en…
Litre de lait à 0,71 euro : scandalisés, les syndicats s’invitent chez Leclerc
Ayant constaté un prix à 0,71 euro le litre pour les briques de lait de la marque Eco+, plusieurs syndicats agricoles ont…
Grêle : l’aide d’urgence expliquée aux agriculteurs
Réunie dans la salle des fêtes d’Arquenay mercredi soir, une cinquantaine d’agriculteurs mayennais ont répondu à l’invitation de…
Grêle de mai : une aide plafonnée à 5 000 euros
Suite à l’épisode de grêle de fin mai, la Mayenne s’est vue attribuée une enveloppe globale de 1 085 000 euros sur un total de 1,…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 90€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53