Aller au contenu principal

Assemblée générale
PH 53 : un calendrier 2023 riche et concentré

En 2023, l’agenda est déjà bien rempli pour PH 53. Réunis en assemblée générale le jeudi 9 mars à l’hôtel-restaurant La Grange, à Cossé-le-Vivien, l’association s’attend en effet à une année chargée avec notamment le centenaire de PHF et le retour des portes ouvertes.

L’assemblée générale de PH 53 a réuni une cinquantaine de personnes, éleveurs et partenaires, à l’hôtelrestaurant La Grange, à Cossé-le-Vivien. Une AG sous le signe de la convivialité avec le bilan de l'année 2022 et les événements à venir en 2023.
© GM

Cette année, le conseil d’administration de l’association PH 53 a fait le choix d’organiser une assemblée générale un peu plus restreinte qu’en 2022. « On a décidé de réduire un peu la voilure. Nous sommes tous déjà très occupés et on s’attend à une année 2023 particulièrement remplie », a justifié Benoît Aubry, président de l’association, avant de laisser le micro à Thomas Ameline, technicien pour l’association d’éleveurs Prim’Holstein France (PMF) dans le sud-est de l’Ille-et-Vilaine et le sud-ouest de la Mayenne. Ce dernier a diffusé les tops index mayennais. « Chaque année, chez PHF, nous mettons en place un concours de la vache de l’année. En France, 546 vaches ont déjà produit au moins 100 000 kg de lait, dont 21 sont Mayennaises. On notera la performance exceptionnelle de GBR Banette (12e lactation), la vache du Gaec du Bois Rocher à Saint-Berthevin-la-Tannière.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

Manifestation agricole : pneus et haies à Laval

L’action « Blocage des services de l’État », mardi 30 et mercredi 31 janvier 2024, par la FDSEA et les JA de la…

En porc bio aussi, on marche sur la tête

Lors d’un traditionnel « petit-déjeuner parlementaire », les sénateurs et députés mayennais ont été témoins d’une aberration…

Romain Herbaudeau (à gauche), salarié au Gaec Duchemin à Chantrigné, et Lionel Leudière, animateur des ventes chez Ekip'Élevage, aux côtés des trois modèles existants de la gamme Zosh qui sont tous personnalisables et tous « made in France ». En effet, les Zosh sont entièrement fabriquées dans la Sarthe. Il faut compter environ 4 000 euros pour se procurer cet engin.
Ils sont passés chez Zosh

Des agriculteurs mayennais ont fait le choix d’investir dans une trottinette électrique de la marque Zosh pour leurs tâches…

Les participants de la table ronde (de gauche à droite) : Franck Yvert, Samuel Moy, Christophe Barayré, Franck Poché et Michel Gaudin.
AG de APLBL Craon-Fougerolles : la considération, pas facile à partager…

C’est sur le thème de la considération que s’est tenue la table ronde de l’assemblée générale de l’APLBL Craon-Fougerolles,…

François Blot, président des JA 53: « Je ne regrette rien et je pars heureux ! »

Jeudi 29 février, ce sera la dernière assemblée générale des Jeunes Agriculteurs de la Mayenne pour François Blot en tant que…

Producteur pour Norea : « On ramasse 17 000 œufs en 1 heure »

Producteur d’œufs à Montenay, le Gaec des Oliviers et ses 18 000 poules rousses produisent 17 000 œufs par jour. Une…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 103€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53