Aller au contenu principal

Peste porcine : risques importants de contagion dans le Sud-Est européen

Selon l’Agence européenne pour la sécurité alimentaire (Efsa), l’amélioration de la surveillance, de la communication et de la collaboration, est déterminante pour maitriser la peste porcine africaine en Europe. C’est le résumé du rapport d’analyse des risques que l’Efsa vient de remettre à la Commission européenne. L’agence évalue les risques de propagation de la maladie dans les pays du Sud-Est européen qui étaient au moment de l’élaboration du rapport encore épargnés par l’épizootie. Il s’agit de l’Albanie, de la Bosnie-Herzégovine, de la Croatie, de la Grèce, du Kosovo, de Monténégro, de la Macédoine du Nord, de la Serbie et de la Slovénie. La probabilité de l’extension de la maladie dans ces pays, un an après l’apparition du premier cas, se situe selon les pays entre 66 % et 100 %. Dans le même temps le risque d’une propagation vers l’Ouest dans d’autres pays UE est considéré comme faible se situant entre 0 % et 15 %.

Pour éviter la propagation de l’épizootie, l’agence conseille de mettre l’accent sur le diagnostic précoce et sur les mesures de prévention avec une observation rigoureuse des sangliers et des porcs d’élevage. L’accès à la nourriture pour les sangliers doit être limité et le nombre de sangliers doit être réduit par la chasse, conseille-t-elle. L’Efsa demande en outre une campagne d’information visant les chasseurs, les voyageurs et les agriculteurs pour diminuer les risques liés au déplacement des personnes et pour favoriser une détection précoce. L’Efsa insiste aussi sur les communications et la collaboration entre les services nationaux et les représentants de divers intérêts en jeu ainsi que sur la formation permanente des vétérinaires sur le sujet.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

À vos objectifs !
Comme chaque année, les JA de la Mayenne organisent leur concours photos de l'été. Le thème de cette édition : "L'agriculture,…
Le site Lactalis de Laval-Changé
L’usine Lactalis de Changé placée en vigilance renforcée
Le ministère de la Transition écologique a placé six exploitants industriels sous vigilance renforcée,…
150 agriculteurs bénévoles pour le Tour de France
Le contre-la-montre de la 5e étape du Tour de France, entre Changé et Laval, mercredi 30 juin 2021, passait par…
« Une année exceptionnelle »
Les moissons de blés démarrent en Mayenne. Rendement, qualité et prix... Cette année promet d’être "exceptionnelle". C’est du…
600 corvidés piégés
Les agriculteurs mayennais sont durement touchés par les attaques de corvidés. Dès l’hiver dernier, la FDSEA de la Mayenne avait…
Une première récolte satisfaisante
Malgré les aléas climatiques, Steven Mottier, agriculteur à Argentré, a réussi à battre une partie de son orge. Il enregistre de…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53