Aller au contenu principal

Normandes : une histoire de famille

L'exploitation de Hervé Legay de Chevaigné-du-Maine présentera deux vaches normandes au Salon de l'Agriculture. EC Malbare et Irquoise sont entre les mains d'un éleveur habitué des concours.

© RW

Chez les Legay, les concours sont une histoire de famille. « Mes parents faisaient déjà les concours quand l'exploitation leur appartenait, ça fait déjà vingt-cinq ans qu'on y va ensemble », raconte fièrement Hervé Legay. Cette année, l'exploitant amènera deux des trois Normandes qui représenteront la Mayenne au Salon de l'Agriculture : EC Malbare et EC Irquoise.
Dans la commune de Chevaigné-du-Maine, Hervé Legay élève ses 40 vaches laitières normandes sur son exploitation de 70 ha, c'est déjà avec cette race que ses parents concouraient dans les années 1990. « C'est très intéressant de pouvoir comparer la qualité des animaux d'élevage en élevage »,
explique l'éleveur.

Habitué aux concours

« J'ai fait le compte pour m'amuser, j'ai présenté 20 animaux en 2018 », plaisante Hervé Legay. Ces présentations sont parfois couronnées de succès, en 2012 l'éleveur remporte le prix du championnat jeune du Salon de l'agriculture, « Mes parents l'avaient remporté quatre ans avant moi. Je trouve que le plus difficile c'est d'être sélectionné », confie Hervé Legay. Les
concours sont également une vitrine pour l'exploitation, qui vend quelques-unes de ses Normandes. « Ceux qui viennent chercher des vaches chez nous sont certains de la qualité, surtout au niveau sanitaire, on est beaucoup contrôlés avec tous ces concours", décrit l'éleveur.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

Julien Denormandie, ministre de l'Alimentation et de l'Agriculture
Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture : « Les NBT, ce ne sont pas des OGM »
Dans un entretien accordé à Agra presse, Les Marchés et Réussir.fr, le ministre de l’Agriculture prend position en faveur d’un…
Jean-Baptiste Vallée, directeur du développement pour les ressources humaines du Groupe Lactalis.
Le Groupe Lactalis va former 150 jeunes chaque année
Le Groupe Lactalis investit dans l’apprentissage. Son Centre de formation va ouvrir cette année, à Laval. 150 jeunes y seraient…
Les nappes ne manquent pas d’eau
Le service géologique régional du Brgm, qui gère depuis 2003 le réseau de suivi piézométrique patrimonial du département de la…
Faut-il faire des analyses de reliquats cette année ?

Sur la période du 1er septembre au 10 janvier, avec 322 mm, nous sommes exactement au niveau de la moyenne sur 30…

Comment gagner de l’argent en vérifiant simplement votre ration ?
En élevage laitier, plus de 50 % des charges opérationnelles sont liés à la nutrition. Optimiser l’efficacité alimentaire est…
Convois agricoles : les règles pour circuler en sécurité
Un convoi agricole en règle, c’est éviter les risques pour soi et pour les usagers. Avec du matériel de plus en plus imposant,…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53