Aller au contenu principal

Normandes : une histoire de famille

L'exploitation de Hervé Legay de Chevaigné-du-Maine présentera deux vaches normandes au Salon de l'Agriculture. EC Malbare et Irquoise sont entre les mains d'un éleveur habitué des concours.

© RW

Chez les Legay, les concours sont une histoire de famille. « Mes parents faisaient déjà les concours quand l'exploitation leur appartenait, ça fait déjà vingt-cinq ans qu'on y va ensemble », raconte fièrement Hervé Legay. Cette année, l'exploitant amènera deux des trois Normandes qui représenteront la Mayenne au Salon de l'Agriculture : EC Malbare et EC Irquoise.
Dans la commune de Chevaigné-du-Maine, Hervé Legay élève ses 40 vaches laitières normandes sur son exploitation de 70 ha, c'est déjà avec cette race que ses parents concouraient dans les années 1990. « C'est très intéressant de pouvoir comparer la qualité des animaux d'élevage en élevage »,
explique l'éleveur.

Habitué aux concours

« J'ai fait le compte pour m'amuser, j'ai présenté 20 animaux en 2018 », plaisante Hervé Legay. Ces présentations sont parfois couronnées de succès, en 2012 l'éleveur remporte le prix du championnat jeune du Salon de l'agriculture, « Mes parents l'avaient remporté quatre ans avant moi. Je trouve que le plus difficile c'est d'être sélectionné », confie Hervé Legay. Les
concours sont également une vitrine pour l'exploitation, qui vend quelques-unes de ses Normandes. « Ceux qui viennent chercher des vaches chez nous sont certains de la qualité, surtout au niveau sanitaire, on est beaucoup contrôlés avec tous ces concours", décrit l'éleveur.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

De l’eau en quantité et de qualité
À 32 ans, Damien Bellanger vient de s’installer en Eurl à Saint-Charles-la-Forêt. Il intervient dans les domaines du pompage, du…
Limiter la pénibilité du travail par la robotisation
Au Gaec des Baronnières à Nuillé-sur-Vicoin, les exploitants ont fait le choix d’investir dans la robotisation pour l’atelier…
Chiffres records pour Bel, mais prix à la baisse pour les éleveurs
L’assemblée générale de l’organisation de producteurs APBO, livrant chez Bel, s’est tenue la semaine dernière. La baisse du prix…
De l’importance du suivi de chantier
Fabien Jegu s’est installé en Gaec, à Cuillé, en mars 2015. Avec son associé, Marcel Pannetier, ils ont dû adapter leur nouveau…
La filière allaitante inquiète pour son avenir
Alors que le ministère de l’Agriculture a dévoilé de premières réflexions sur l’architecture de la future réforme de la Pac, qui…
Une première démonstration de force
Jeudi 25 mars, devant la préfecture de la Mayenne, à Laval, près de 200 agriculteurs sont venus montrer leur détermination…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53