Aller au contenu principal

Mobilisation et transformation pour le Herd Book Charolais

Le Herd Book Charolais a tenu fin octobre son assemblée générale. Un rendez-vous important pour la filière, tout particulièrement en cette année 2020, à la fois année de rayonnement pour la race charolaise, et année complexe sur le plan économique pour l’ensemble des producteurs

© AF

Ce rendez-vous a été l’occasion pour le Herd Book Charolais (Hbc) de souligner que l’association se trouve à un tournant clé de son histoire et de son évolution, tournant qu’elle est parfaitement prête à prendre et à assumer pour assurer l’avenir de la race et garantir la qualité de la génétique. Au regard de l’année écoulée (entrée dans le champ du RZUE, nouvelle équipe… etc.), le Hbc a su montrer sa solidité et son ambition pour porter les enjeux qui s’ouvrent à elle. Ces enjeux ont été clairement exposés par le président, Sébastien Cluzel : « rester agile face à la baisse de l’activité de certification, liée à différents facteurs, et notamment la situation économique de l’élevage qui est et reste plus que jamais complexe dans le contexte, une pyramide des âges qui devient clairement défavorable, d’année en année. Repenser le rôle de l’association et les besoins des producteurs, nécessité déjà prise en compte par l’association depuis quelques mois, avec des réponses fortes sur le volet offre de services, pour aller notamment à la conquête de nouveaux adhérents. Travailler à la refonte du livre généalogique, enjeu clé pour la race. Répondre aux nouvelles attentes du consommateur pour garantir et poursuivre le rayonnement de la race charolaise ».

Le Hbc résiste plutôt

Côté chiffres, ces derniers soulignent que le Hbc résiste dans une tendance baissière globale. Le non-renouvellement des détenteurs de bovins au niveau national est multiplié par 2 depuis 3 ans. À un contexte économique déjà difficile se greffe une sécheresse forte. La baisse des vaches allaitantes cotisantes est étroitement liée à la décapitalisation du troupeau allaitant français. Une décapitalisation très rapide ces 4 dernières années avec - 250 000 vaches allaitantes entre janvier 2016 août 2020 soit -6,2 %. Face à ce phénomène généralisé, le Hbc résiste plutôt bien grâce sa volonté d’innovation et à son dynamisme sur des dossiers tels que la digitalisation, les nouveaux services proposés aux adhérents, le déploiement d’E-Cow.

Avenir et génétique

Dans le même temps, le Hbc travaille pour l’avenir en misant sur les succès de la génétique (+1 % de conformation par an entre 2008 et 2015), et par un travail sur la diversité. L’une des convictions portées par le HBC est en effet « le maintien d’une diversité au sein de la race pour répondre aux besoins des marchés ». La conviction du Hbc est de « faire du Charolais un modèle durable écoresponsable, et pour ce faire facile à élever ». Le Hbc poursuit cet objectif clé en s’appuyant sur l’un des atouts forts de la race, à savoir sa variabilité intra-race, qui permet une diversité de production qui répond à des contextes de marchés différents, et bien entendu aux attentes du consommateur, de plus en plus soucieux de biodiversité. Enfin, l’engagement du Hbc dans la refonte du Livre généalogique est « plein et entier ». Ce travail « de longue haleine est mené avec trois priorités : modernité, progressivité dans l’accès au Livre, et coûts maîtrisés ». Il doit aboutir dans les prochains mois. « Forte de ses atouts séculaires, l’association s’engage à ouvrir toujours davantage son accessibilité et travaille au quotidien à son dynamisme. L’année 2020, ponctuée du rendez-vous « Race à l’honneur» au SIA 2020, a permis de montrer la force de la race quand elle est unie. C’est à cet objectif que le Hbc travaille aujourd’hui », a conclu le président Sébastien Cluzel.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

Prix du lait : redonner envie aux producteurs
La collecte cumulée des grands bassins laitiers exportateurs est en croissance pour le 16e mois consécutif. La hausse…
Julien Denormandie, ministre de l'Alimentation et de l'Agriculture
Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture : « Les NBT, ce ne sont pas des OGM »
Dans un entretien accordé à Agra presse, Les Marchés et Réussir.fr, le ministre de l’Agriculture prend position en faveur d’un…
Ega : loin de la souveraineté alimentaire
Une nouvelle fois, les agriculteurs de la Fdsea de la Mayenne se sont en rendus dans une grande surface lavalloise, mercredi 20…
Jean-Baptiste Vallée, directeur du développement pour les ressources humaines du Groupe Lactalis.
Le Groupe Lactalis va former 150 jeunes chaque année
Le Groupe Lactalis investit dans l’apprentissage. Son Centre de formation va ouvrir cette année, à Laval. 150 jeunes y seraient…
Les nappes ne manquent pas d’eau
Le service géologique régional du Brgm, qui gère depuis 2003 le réseau de suivi piézométrique patrimonial du département de la…
Préparer la saison de pâturage en organisant le parcellaire
La bonne organisation de son circuit de pâturage est la première précaution à prendre pour éviter les mauvaises surprises, mieux…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53