Aller au contenu principal

Mis en cause par l’Ong Disclose, le groupe laitier Lactalis répond

Selon l’Ong Disclose plusieurs usines du groupe laitier français ne respecteraient pas le code de l’environnement en France. Explications et réactions.

Le siège de Lacatlis, à Laval.
Le siège de Lacatlis, à Laval.
© VG-Agri53

S’appuyant sur des documents des Directions régionales de l’environnement, de l’aménagement et du logement (Dreal) et des directions départementales de la cohésion sociale et de la protection des populations (Ddcspp), l’Ong Disclose affirme que « 38 usines Lactalis ont été ou sont toujours en violation du code de l’environnement » en France, « soit plus de la moitié des 60 établissements recensés et analysés dans le cadre de cette enquête ». Dénonçant « une pollution en bande organisée », Disclose indique que « depuis dix ans, Lactalis déverse des rejets toxiques dans les cours d’eau français. Plus de la moitié des usines du groupe laitier ont été ou sont toujours en violation du code de l’environnement. »

Réagissant à nos confrères de l’Afp, Lactalis affirme que « certains de nos sites peuvent présenter des non-conformités ponctuelles, mais à chaque fois nous proposons une solution rapidement pour résoudre ces incidents ». Le groupe met notamment en avant « les 60 millions d’euros investis depuis 2010 » pour la modernisation des outils environnementaux.

Contactée mardi 20 octobre par Agri53, l’entreprise Lactalis souligne que « sur les trois dernières années, plus de 20 millions d’euros ont été consacrés à la seule modernisation des stations d’épuration de ces sites ». Si le Groupe Lactalis « reconnaît que certaines installations peuvent être à l’origine de dépassements ponctuels », il indique que « dans tous les cas, des solutions sont apportées à tout incident détecté ». Et de citer les cas de Saint-Just-de-Claix (Isère) et de Retiers (Ille-et-Vilaine) pour lesquels, selon l’industriel mayennais, « des solutions pérennes ont été mises en place, ce qui n’est pas précisé dans l’article de Disclose ».
En parallèle, poursuit Lactalis, « depuis 2018, le Groupe Lactalis a mis en place onze projets de conversion de passage au gaz naturel et/ou au bois et est partenaire du plus grand champ de panneaux solaires d’Europe pour la fourniture d’eau chaude pour son site de Verdun ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

Sima 2022 : quatre exposants mayennais, quatre matériels phares
Du 6 au 10 novembre, quatre entreprises mayennaises étaient présentes à la 100e édition du Sima au parc des expositions Paris…
L'Open Dairy Show est organisé par l'association Vach'Open Show, basée à Pommerieux, en Mayenne.
Holstein : grande première pour l’Open Dairy Show
Vendredi 25 et samedi 26 novembre 2022, le parc Saint-Fiacre de Château-Gontier-sur-Mayenne accueillera l’Open Dairy Show. Ce…
Départemental Prim’Holstein : Orbella sur la plus haute marche
Une soixantaine d’animaux de la race Prim’Holstein ont défilé sur le ring de Château-Gontier, samedi 5 novembre, pour le concours…
Influenza : toute la Mayenne en zone de contrôle temporaire
Suite aux derniers cas d’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) dans le département, le dernier en date à Montigné-le-…
Délestage hivernal : quelle méthode prévue en Mayenne ?
Avec la crise de l’énergie et le risque de pénurie d’électricité cet hiver, ainsi qu’une moindre disponibilité de notre parc…
Lait : un Gaec, deux Astronaut, deux Discovery
Vendredi 18 novembre 2022, dans le cadre des 30 ans de son premier robot de traite, Lely proposait une ferme ouverte : celle du…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 90€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53