Aller au contenu principal

Interview
Mickaël Guilloux : « Le collectif indispensable à notre filière ! »

Fin janvier, le ministre de l’Agriculture a annoncé le déblocage de trois dispositifs d’aides d’urgence afin de soutenir les élevages porcins, en proie à une crise « inédite ». Alors que le volet 1 du dispositif d’aide d’urgence est aujourd’hui clos, le volet 2 a ouvert ce lundi 25 avril via le site de FranceAgriMer. Mickaël Guilloux, président de la section porcine de la FRSEA Pays de la Loire revient sur le contexte actuel et la mise en œuvre de ces dispositifs.

Mickaël Guilloux, éleveur de porcs à Astillé (53) et président de la section porcine de la FRSEA des Pays de la Loire.
© VG

• Quelle est la situation actuelle des éleveurs porcins ?

Depuis plusieurs mois, les élevages porcins sont confrontés à une explosion des charges sans précédent. La hausse des matières premières utilisées en alimentation animale, notamment, a provoqué une augmentation très significative du coût de production pour tous les éleveurs et particulièrement en filière porcine. Le prix du porc au MPB a connu une hausse de mi-février à début avril passant de 1,25 €/kg à 1,68 €/kg. Cette hausse du prix du porc n’est cependant pas suffisante pour compenser la hausse de l’aliment et a un effet catastrophique sur les capacités financières de nombreux éleveurs et par répercussion, sur le potentiel de production dans les mois à venir.

 

• Quel a été et quel est le rôle de la FRSEA face à cette situation ?

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

La grêle s’est de nouveau abattue sur la Mayenne
Un violent orage a traversé la Mayenne dans la soirée de lundi dernier. Les grêlons, souvent proches de la taille d’une balle de…
Maïs grain : on boudine, juste après la récolte
Mercredi 21 septembre, c’était battage des maïs à Saint-Pierre-des-Nids. Plusieurs chantiers à suivre, avec une conservation en…
Litre de lait à 0,71 euro : scandalisés, les syndicats s’invitent chez Leclerc
Ayant constaté un prix à 0,71 euro le litre pour les briques de lait de la marque Eco+, plusieurs syndicats agricoles ont…
Grêle : l’aide d’urgence expliquée aux agriculteurs
Réunie dans la salle des fêtes d’Arquenay mercredi soir, une cinquantaine d’agriculteurs mayennais ont répondu à l’invitation de…
Grêle de mai : une aide plafonnée à 5 000 euros
Suite à l’épisode de grêle de fin mai, la Mayenne s’est vue attribuée une enveloppe globale de 1 085 000 euros sur un total de 1,…
Sodiaal sommée de payer mieux ses producteurs
En raison d'un prix du lait qui n’augmente pas assez chez Sodiaal et ne couvre pas les coûts de production, des éleveurs laitiers…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 90€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53