Aller au contenu principal

Interview
Mickaël Guilloux : « Le collectif indispensable à notre filière ! »

Fin janvier, le ministre de l’Agriculture a annoncé le déblocage de trois dispositifs d’aides d’urgence afin de soutenir les élevages porcins, en proie à une crise « inédite ». Alors que le volet 1 du dispositif d’aide d’urgence est aujourd’hui clos, le volet 2 a ouvert ce lundi 25 avril via le site de FranceAgriMer. Mickaël Guilloux, président de la section porcine de la FRSEA Pays de la Loire revient sur le contexte actuel et la mise en œuvre de ces dispositifs.

Mickaël Guilloux, éleveur de porcs à Astillé (53) et président de la section porcine de la FRSEA des Pays de la Loire.
© VG

• Quelle est la situation actuelle des éleveurs porcins ?

Depuis plusieurs mois, les élevages porcins sont confrontés à une explosion des charges sans précédent. La hausse des matières premières utilisées en alimentation animale, notamment, a provoqué une augmentation très significative du coût de production pour tous les éleveurs et particulièrement en filière porcine. Le prix du porc au MPB a connu une hausse de mi-février à début avril passant de 1,25 €/kg à 1,68 €/kg. Cette hausse du prix du porc n’est cependant pas suffisante pour compenser la hausse de l’aliment et a un effet catastrophique sur les capacités financières de nombreux éleveurs et par répercussion, sur le potentiel de production dans les mois à venir.

 

• Quel a été et quel est le rôle de la FRSEA face à cette situation ?

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

Il est la « nourrice » de 400 veaux
Le groupe VanDrie France, spécialisé dans le secteur de la viande de veau, organisait une journée portes ouvertes, le jeudi 28…
Inondations ce vendredi matin à Château-Gontier
Les orages de ce vendredi 20 mai, accompagnées de fortes précipitations ont créé des inondations dans les rues de Château-Gontier…
Orages du 15 mai : des conséquences très disparates
Dimanche 15 mai, les températures estivales ont apporté leur lot d’orages en Mayenne ; des orages violents, très localisés et,…
Conjoncture laitière : l'inflation progresse sans répit

Benoît Rouyer, économiste au Cniel, revient sur la collecte et le prix du lait en France et dans le monde au mois d'avril 2022…

Un vent de jeunesse souffle sur l’agriculture
Pour l’assemblée générale de l’Anefa 53, une table ronde était organisée en présence de trois jeunes en Bac pro CGEA qui ont…
Le lin tisse sa toile en Mayenne
La culture du lin est rare en Mayenne, mais elle existe. À Saint-Cyr-le-Gravelais, Léo Bedouet produit du lin « fibre-semence »…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 90€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53