Aller au contenu principal

Magazine
Médaillés pour leur Mérite agricole

Mercredi soir 10 avril, la préfecture de la Mayenne accueillait la cérémonie de remise de médailles du Mérite agricole. Une vingtaine de personnes ont été décorées du « poireau » pour leur implication dans l’agriculture mayennaise. Qui sont-ils ? Réponse dans ce magazine.

En raison du Covid-19, les médaillés des promotions du 14 juillet 2020 et du 14 juillet 2021 n’avaient pas pu recevoir officiellement leur distinction. Chose faite mercredi soir 10 avril en préfecture de Mayenne, où s’est tenue la cérémonie de remise de médailles. Au total, 19 actrices et acteurs de l’agriculture mayennaise ont reçu l’ordre du Mérite agricole, communément appelé le « poireau » : 17 chevaliers et 2 officiers. Qui sont ces récipiendaires ? Voici leurs parcours.

Chevaliers de la promotion du 14 juillet 2020

Marc Beauducel : instructeur des aides européennes à la modernisation des exploitations agricoles au sein de la DDT 53 pendant 6 ans.

Sonia Berthelot : pour les services rendus à l’agriculture à la Direction départementale des territoires de la Mayenne en tant que gestionnaire d’installation et des prêts bonifiés.

Daniel Caestecker : Daniel Caestecker commence comme aide familiale entre 1968 et 1980. Il s’installe ensuite à son compte sur l’exploitation, notamment composée de vaches laitières, dont il prend soin jusqu’à son départ en retraite en 2006. 

Olivier Desmontils : remercié pour les services rendus à l’agriculture et particulièrement à l’hippisme, secteur dans lequel il s’est investi comme juge à la Fédération hippique Anjou-Maine, mais également comme président de la Société des courses hippiques de Saint-Pierre-la-Cour. 

Emmanuelle Guiho : d’abord propriétaire d’un élevage de moutons, Emmanuelle Guiho développe son activité en 2017 par l’acquisition de chèvres angoras, dont elle produit et commercialise la laine mohair. Elle obtient la même année le label « Bienvenue à la Ferme ».

Officier de la promotion du 14 juillet 2020

Isabelle Royer : productrice de foie gras dès 1984, Isabelle Royer décide en 2017 de s’associer à d’autres producteurs pour créer un Gaec sur le département. Elle est aussi élue présidente de l’association « Drive Fermier 53 », dont elle est à l’initiative, et présidente du réseau « Bienvenue à la ferme 53 ».

Chevaliers de la promotion du 14 juillet 2021

Jacqueline Arcanger : maire d’Ernée, ex-présidente de la com'com de l’Ernée, vice-présidente du Département en charge de la commission d’étude « environnement et agriculture », Jacqueline Arcanger a été récompensée pour les services rendus à l’agriculture au contact des exploitants mayennais depuis de longues années.

Céline Boussard : entrée en 1994 au laboratoire départemental d’analyses de la Mayenne, Céline Boussard gravit les échelons année après année, en restant fidèle à ce laboratoire et aux domaines d’expertise qui sont les siens, essentiels à la santé publique (santé animale, hygiène et chimie alimentaire, hydrologie et analyse de sols).

Jean-Marc Desnoë : pour ses 34 années d’engagement en tant qu’apiculteur (première ruche installée en 1987 à Entrammes, d’autres suivront en Mayenne). Jean-Marc Desnoë possède aujourd’hui 60 colonies d’abeilles réparties dans 8 ruchers. Il a aussi créé l’association « Abeilles mayennaises » en 2008.

Jean-Claude Foubert : après avoir débuté sa carrière d’agriculteur comme aide familiale en 1980, Jean-Claude Foubert s’installe sur une exploitation de 37 ha puis développe et agrandit cette entreprise familiale avec son frère. En parallèle, il s’engage largement dans l’association « Solidarité Paysans » qui veille à accompagner des familles d’agriculteurs.

Sterenn Goubin : à la suite de ses études vétérinaires, Sterenn Goubin a consacré sa carrière à la santé animale au sein de divers laboratoires. En février 2019, elle rejoint le laboratoire d’analyses de la Mayenne pour y exercer les fonctions de cheffe du service de santé animale pendant 5 ans.

Béatrice Island : en 1988, Béatrice Island rejoint la Direction départementale des services vétérinaires de la Mayenne, devenue le Laboratoire départemental d’analyses (LDA) auquel elle est restée fidèle. Elle a gravi les échelons durant 30 années jusqu’à occuper les fonctions de cheffe adjointe du service de santé animale du LDA, depuis 2015.

Jérôme Landais : installé à son compte au début des années 90 à Saint-Denis-d’Anjou, Jérôme Landais a développé l’exploitation familiale qui compte aujourd’hui 92 ha et 40 vaches laitières. Il s’est engagé pour la défense du monde agricole notamment par ses activités syndicales mayennaises au sein des JA puis par ses diverses fonctions à la FDSEA, dont il fut le président en 2019.

Marie-Anne Lefort : Marie-Anne Lefort débute sa carrière en 2009 comme salariée au sein de la SARL du Roc au Loup (Andouillé), le plus ancien centre équestre de la Mayenne. Cinq ans plus tard, elle devient gérante de cette exploitation qui compte 150 ha, 120 bovins de race Angus et 80 chevaux de race Camargue.

Michel Lemosquet : tout d’abord salarié installateur de machines à traire, Michel Lemosquet devient ensuite exploitant agricole au sein du Gaec du Relais à Champgénéteux. Il préside aussi la Cuma de Bais pendant 4 ans et, après avoir été élu local à Champgénéteux puis à Bais, il se consacre désormais aux questions énergétiques.

Jean-Bernard Morel : pour les services rendus à l’agriculture en tant qu’élu municipal de Changé avec les fonctions d’adjoint chargé de l’environnement et du développement durable et de conseiller communautaire, ainsi que son action dans le cadre de l’Agenda 21.

Christophe Piquet : pour les services rendus à l’agriculture comme éleveur bovin et céréalier pendant près de 40 ans et son engagement pour la protection de l’environnement dans le cadre d’une agriculture biologique.

Sandrine Ribot : gérante d’une boulangerie pendant plus de 23 ans, Sandrine Ribot a contribué par son activité à la défense d’un savoir-faire. Elle a œuvré pour l’agriculture mayennaise en participant à la création d’une baguette 100 % mayennaise fabriquée avec de la farine locale et qui permet aux agriculteurs d’obtenir un prix rémunérateur.

Officier de la promotion du 14 juillet 2021

Marie-Noëlle Tribondeau : exploitante de 1977 jusqu’à sa retraite en 2018, Marie-Noëlle Tribondeau a créé l’Earl du Petit Bois (Bierné) en 2001. Elle a aussi prouvé son engagement associatif au sein de familles rurales et le démontre encore aujourd’hui par ses mandats d’élue locale à Bierné et au sein du Conseil régional.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

Violent orage : une vague submerge une ferme à Champgenéteux

Dans la soirée du dimanche 12 mai, un violent orage, provoquant d’intenses précipitations, s’est abattu à Bais, Champgenéteux…

Chasse : du nouveau pour le tir du sanglier

La Fédération des chasseurs de la Mayenne tenait son assemblée générale le 20 avril dernier à la Maison des Agriculteurs. L’…

Les semis débutent en nord Mayenne, stand-by dans le sud

Après la longue période de pluie puis le retour du soleil, la Mayenne connaît aujourd’hui un épisode de fraîcheur. Les…

Comment orienter les jeunes vers l’agriculture ?

Mercredi 22 mai, l’Association nationale pour l'emploi et la formation en agriculture en Mayenne (Anefa 53) tenait son…

Ordre du Mérite agricole : 36 nouveaux récipiendaires en Mayenne

Mercredi soir 15 mai avait lieu en préfecture de Mayenne une nouvelle cérémonie de remise de médailles de l’Ordre du Mérite…

Lutte contre les incendies : convention signée entre le Sdis et les partenaires du monde agricole

Vendredi 26 avril, le Service départemental d’incendie et de secours de la Mayenne (Sdis 53), la Chambre d’agriculture de la…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 103€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53