Aller au contenu principal

Marché de la viande de Noël d'Évron : dans l'attente...

« Nous avons continué les inscriptions des animaux, comme convenu, jusqu'à ce mercredi 4 novembre, explique Jean-Yves Renard, président de l'Association des producteurs de la
vallée de l'Erve, organisatrice de l'événement. Mais, en raison du confinement, nous attendons de nouvelles annonces. On nous parle du 12 novembre... On verra bien. »
À ce stade des restrictions en vigueur pour enrayer la progression de la Covid-19, il n'est pas certain que le festival de la viande de Noël puisse se dérouler dans les conditions habituelles.
« S'il faut renoncer, nous essayerons de trouver une solution comme
l'envoi du catalogue aux acheteurs. Libres à eux, ensuite, de se déplacer chez les éleveurs. »
Rappelons que le Festival de la Viande, en septembre dernier, avait pu se tenir, sur une seule
journée, à huis clos et avec le strict respect des gestes barrière. « Mais en septembre, nous n'étions pas en confinement », glisse Jean-Yves Renard.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

De l’eau en quantité et de qualité
À 32 ans, Damien Bellanger vient de s’installer en Eurl à Saint-Charles-la-Forêt. Il intervient dans les domaines du pompage, du…
Chiffres records pour Bel, mais prix à la baisse pour les éleveurs
L’assemblée générale de l’organisation de producteurs APBO, livrant chez Bel, s’est tenue la semaine dernière. La baisse du prix…
De l’importance du suivi de chantier
Fabien Jegu s’est installé en Gaec, à Cuillé, en mars 2015. Avec son associé, Marcel Pannetier, ils ont dû adapter leur nouveau…
La filière allaitante inquiète pour son avenir
Alors que le ministère de l’Agriculture a dévoilé de premières réflexions sur l’architecture de la future réforme de la Pac, qui…
De nouveaux modes de logement en bâtiment pour vaches laitières
Le bien-être des animaux nécessite de respecter une alimentation adaptée, un logement confortable, des conditions d’élevage…
Une première démonstration de force
Jeudi 25 mars, devant la préfecture de la Mayenne, à Laval, près de 200 agriculteurs sont venus montrer leur détermination…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53