Aller au contenu principal

Les JA Pays de la Loire à la rencontre de l'Union Européenne

Cette semaine, une délégation de Jeunes Agriculteurs des Pays de la Loire s'est rendue à Bruxelles pour en apprendre davantage sur les rouages de l'Union Européenne et de la place de l’agriculture au sein des différentes instances : Commission Européenne, Parlement Européen et Conseil de l’Union Européenne. 

L’équipe des JA Pays de la Loire qui a fait le déplacement à Bruxelles, lundi et mardi derniers.
© JAPDL

Pour les JA Pays de la Loire, le programme était chargé et les objectifs clairs : comprendre comment fonctionne l'Union Européenne, l'importance du lobbying de JA dans les débats sur les propositions de lois faites par la Commission européenne et votées par le Parlement européen et le Conseil Européen, mais aussi les enjeux des élections européennes à venir cet été.

La Commission, force de proposition

La journée du lundi 22 janvier était bien chargée avec la rencontre de plusieurs collaborateurs de la Commission Européenne, chacun expert d’un sujet. La matinée a vu Fabienne Alcaraz, de la Direction Générale de l’Agriculture et du Développement Rural, présenter les différentes instances de l’Europe. En complément, des échanges entre Fabienne et les JA présents ont permis de mettre en lumière les particularités du fonctionnement européen. Nos élus ont ainsi pu apprécier« les discussions et échanges qui peuvent se dérouler au sein et entre les trois instances et, surtout, l’importance d’atteindre des consensus pour permettre à l’ensemble de l’Europe d’avancer ».

Par la suite, Jérôme Boehm de la Direction Générale de l'Environnement a présenté le Pacte Vert, une série de propositions visant à adapter les politiques de l’Union Européenne en matière de climat, d’énergie, de transport et de fiscalité en vue de réduire les émissions de gaz à effet de serre d’au moins 55 % d’ici à 2030 par rapport aux niveaux de 1990. Les rencontres avec Clément Jaubertie et Florian Claeys nous ont permis d’entrevoir respectivement les politiques autour du plan d'actions « De la Ferme à la table », issu du Pacte Vert, et de la loi sur la restauration de la nature.

 

Rencontre avec les députés européens

La délégation ligérienne a également pris le temps de rencontrer trois eurodéputés français : l’Alsacienne Anne Sander (Les Républicains), la Mayennaise Valérie Hayer (Renew) et le Bourguignon Jérémy Decerle (Renew). Ces trois entrevues ont donner lieu à des échanges fournis sur les sujets tenus à cœur par JA : le renouvellement des générations, la reconnaissance du travail des agriculteurs et la valorisation des productions françaises. Un petit moment de tourisme a également pris place avec une visite de l’hémicycle bruxellois, siège de nombreuses rencontres parlementaires.

 

Découverte du CEJA

Les JA ne pouvaient se déplacer à Bruxelles sans prendre le temps de rencontrer le Centre Européen des Jeunes Agriculteurs (CEJA) et sa secrétaire générale, Marion Picot. Celle-ci a présenté le CEJA, son fonctionnement, sa composition. L’organisation représente la jeunesse agricole de 22 états-membres sur les 27 que compte l’Union Européenne. Le syndicat Jeunes Agriculteurs y est représenté grâce à Pol Devillers, éleveurs de vaches laitières installé dans le Doubs.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

Mouvement syndical : 150 tracteurs défilent à Laval

En Mayenne, 150 tracteurs ont pris la route, hier jeudi 25 janvier, depuis Laval, ralentissant les flux routiers et…

Manifestation agricole : pneus et haies à Laval

L’action « Blocage des services de l’État », mardi 30 et mercredi 31 janvier 2024, par la FDSEA et les JA de la…

En porc bio aussi, on marche sur la tête

Lors d’un traditionnel « petit-déjeuner parlementaire », les sénateurs et députés mayennais ont été témoins d’une aberration…

La colère a ses raisons

Dimanche 21 janvier, une rencontre a eu lieu entre la FDSEA, les JA de la Mayenne et la préfète du département. L’…

Les participants de la table ronde (de gauche à droite) : Franck Yvert, Samuel Moy, Christophe Barayré, Franck Poché et Michel Gaudin.
AG de APLBL Craon-Fougerolles : la considération, pas facile à partager…

C’est sur le thème de la considération que s’est tenue la table ronde de l’assemblée générale de l’APLBL Craon-Fougerolles,…

Romain Herbaudeau (à gauche), salarié au Gaec Duchemin à Chantrigné, et Lionel Leudière, animateur des ventes chez Ekip'Élevage, aux côtés des trois modèles existants de la gamme Zosh qui sont tous personnalisables et tous « made in France ». En effet, les Zosh sont entièrement fabriquées dans la Sarthe. Il faut compter environ 4 000 euros pour se procurer cet engin.
Ils sont passés chez Zosh

Des agriculteurs mayennais ont fait le choix d’investir dans une trottinette électrique de la marque Zosh pour leurs tâches…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 103€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53