Aller au contenu principal

Les Coëvrons : un territoire engagé dans la transmission des exploitations agricoles

Le territoire des Coëvrons a été ciblé pour la mise en place du programme d’actions « Territoire pilote Transmission ». Dans un contexte de nombreux départs en retraite, ce dispositif va permettre de déployer des moyens supplémentaires pour accompagner les agriculteurs sur la thématique de la transmission de leur exploitation agricole, avec, en parallèle, l’enjeu d’améliorer le nombre d’installations.

La Chambre d'agriculture a profité du Festival de la Viande pour présenter, à Evron, son programme d'actions pour la transmission d'exploitations dans ce territoire des Coëvrons.
© CAPDL

Financé par le Conseil régional des Pays de la Loire et la Communauté de communes des Coëvrons, et animé par la Chambre d’agriculture, ce programme d’actions a été élaboré en collaboration avec les acteurs agricoles du territoire. Il se décline en plusieurs actions qui vont se dérouler de 2022 à 2024.

Le Festival de la viande d’Evron a été l’occasion pour la Chambre d’agriculture de présenter aux agriculteurs et aux acteurs des filières ce qui va être mis en place. Les conseillers de la Chambre d’agriculture ont profité de cet événement pour insister sur l’importance d’anticiper au maximum les points clés de la transmission : droits à la retraite, évaluation de l’exploitation, offre de reprise, mise en relation avec des repreneurs… 

Les agriculteurs en phase de transmission avaient la possibilité de se voir offrir une vidéo de leur exploitation, pour une diffusion large dans les réseaux de communication. Alexis Melot, conseiller Transmission sur le territoire des Coëvrons, explique : « la vidéo, c’est une nouvelle façon de diffuser des offres d’exploitation et les jeunes sont très présents sur internet. Les agriculteurs en recherche de repreneurs doivent s’adapter à ces nouveaux moyens de communiquer. Une offre alléchante a plus de chance d’aboutir vers une installation »

Un autre temps fort autour de l’installation en viande bovine a eu lieu le samedi. « Cette production est emblématique de l’agriculture des Coëvrons et lorsque nous voyons tous ces jeunes au Festival de la viande, c’est très encourageant pour l’avenir ! explique Delphine Dubois, responsable de l’équipe Coëvrons à la Chambre d’agriculture. Cependant, on sait que les installations de jeunes agriculteurs dans cette production sont très difficiles, c’est pourquoi nous souhaitons travailler avec les acteurs de la filière, via le dispositif Territoire pilote Transmission, pour réfléchir ensemble aux leviers nécessaires à mettre en place pour soutenir les porteurs de projet et concrétiser des installations. »

La Chambre d’agriculture va prendre contact avec les agriculteurs âgés de 57 ans et plus, identifiés sur le territoire des Coëvrons, afin d’échanger sur les possibilités de transmission et le devenir de leur exploitation.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

AgriCampus Laval : un nouveau directeur pour cette rentrée
Vendredi 26 août 2022 avait lieu le passage de témoin entre Patrick Delage, ancien directeur de l’AgriCampus Laval, et son…
La grêle s’est de nouveau abattue sur la Mayenne
Un violent orage a traversé la Mayenne dans la soirée de lundi dernier. Les grêlons, souvent proches de la taille d’une balle de…
Maïs grain : on boudine, juste après la récolte
Mercredi 21 septembre, c’était battage des maïs à Saint-Pierre-des-Nids. Plusieurs chantiers à suivre, avec une conservation en…
Litre de lait à 0,71 euro : scandalisés, les syndicats s’invitent chez Leclerc
Ayant constaté un prix à 0,71 euro le litre pour les briques de lait de la marque Eco+, plusieurs syndicats agricoles ont…
Grêle : l’aide d’urgence expliquée aux agriculteurs
Réunie dans la salle des fêtes d’Arquenay mercredi soir, une cinquantaine d’agriculteurs mayennais ont répondu à l’invitation de…
Grêle de mai : une aide plafonnée à 5 000 euros
Suite à l’épisode de grêle de fin mai, la Mayenne s’est vue attribuée une enveloppe globale de 1 085 000 euros sur un total de 1,…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 90€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53