Aller au contenu principal

Le tout herbe : une éducation à faire pour l’éleveur et le troupeau

À Ambrières-les-Vallées, le GAEC de La Gandonnière est passé du lait conventionnel au bio, avec du pâturage tournant dynamique et un changement de race laitière, passant de la Normande à la Kiwi.

Dans le troupeau laitier du GAEC de La Gandonnière à Ambrières-les-Vallées, des Normandes, mais aussi des Kiwis avec une bonne part de Frisonne comme cette jeune vache. Loïc Mauny a aussi testé des croisements de Normandes avec des Bleus ou des Simmental, pour améliorer soit le critère viande, soit le critère lait.
© VG-Agri53

Loïc Mauny s’est installé en 1990, avec ses parents. En 2004, son épouse Nathalie l’a rejoint quand les parents de Loïc ont pris leur retraite. L’an prochain, au 1er février, leurs deux fils, Thibault et Quentin, vont les rejoindre. Au-delà de la continuité de l’activité agricole sur le même site par des générations de la même famille, c’est leur système d’élevage qui est intéressant. Depuis 4 ans, le couple est passé d’une production laitière conventionnelle avec des cultures de maïs, de blé et d’orge, au bio avec une ration quasi uniquement à l’herbe. En ce lundi 24 janvier, une fois la traite terminée, les laitières partent au paddock. « C’est une éducation pour le troupeau et pour l’éleveur », résume Loïc Mauny. « Pendant 30 ans, on a travaillé avec le maïs.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

Il est la « nourrice » de 400 veaux
Le groupe VanDrie France, spécialisé dans le secteur de la viande de veau, organisait une journée portes ouvertes, le jeudi 28…
Inondations ce vendredi matin à Château-Gontier
Les orages de ce vendredi 20 mai, accompagnées de fortes précipitations ont créé des inondations dans les rues de Château-Gontier…
Orages du 15 mai : des conséquences très disparates
Dimanche 15 mai, les températures estivales ont apporté leur lot d’orages en Mayenne ; des orages violents, très localisés et,…
Conjoncture laitière : l'inflation progresse sans répit

Benoît Rouyer, économiste au Cniel, revient sur la collecte et le prix du lait en France et dans le monde au mois d'avril 2022…

Un vent de jeunesse souffle sur l’agriculture
Pour l’assemblée générale de l’Anefa 53, une table ronde était organisée en présence de trois jeunes en Bac pro CGEA qui ont…
Le lin tisse sa toile en Mayenne
La culture du lin est rare en Mayenne, mais elle existe. À Saint-Cyr-le-Gravelais, Léo Bedouet produit du lin « fibre-semence »…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 90€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53