Aller au contenu principal

Le recensement annuel des effectifs en ovins et caprins 

Depuis le 15 janvier, les détenteurs d’ovins et/ou de caprins, qu’ils soient loisirs ou professionnels, ont reçu le formulaire afin de réaliser le recensement annuel des petits ruminants.

© VG - Agri53

Le recensement, qu’est-ce que c’est ? Comme tous les ans au 1er janvier, il vous est demandé de déclarer à l’EdE, les effectifs des animaux présents ainsi que les naissances et les engraissements réalisés l’année passée. Tout détenteur d’au moins 1 ovin ou/et 1 caprin doit réaliser cette déclaration grâce au formulaire de recensement annuel (en ligne ou par courrier). Cette déclaration doit être effectuée avant le 31/03 de l’année. Et une copie de ce formulaire à conserver pendant 5 ans dans votre registre officiel d’identification (registre d’élevage).
La copie de ce recensement vous sera demandée lors des contrôles administratifs de l’identification de vos animaux. L’absence de ce document constitue une anomalie pénalisante.

• Que faut-il noter ?

Il faut indiquer pour chaque espèce et par type de production (lait ou viande) :

- Vos effectifs de reproducteurs au 01/01/2021 (mâles et femelles âgés de plus de 6 mois au 01/01/2021 : béliers, brebis, agnelles, et boucs, chèvres et chevrettes).

- Le nombre de naissances dans votre troupeau au cours de l’année 2020, quelle que soit leur destination (boucherie, élevage, engraissement, et aussi les morts !).

- Si vous réalisez l’engraissement d’animaux achetés, et uniquement dans ce cas, vous devez renseigner le nombre d’animaux engraissés en 2020 dans le dernier cadre « engraisseurs spécialisés »

Cas particulier : Si vous avez cessé votre activité en 2020, complétez et retournez la partie du formulaire prévue à cet effet figurant en bas de page. Ceci est nécessaire afin de mettre à jour le fichier des détenteurs. Ainsi vous ne serez plus destinataire des différents courriers envoyés aux détenteurs de petits ruminants.

• À quoi sert le recensement ?

Le recensement permet d’évaluer les effectifs des ovins et des caprins et sert de base statistique sur la production en l’absence de déclarations individuelles comme c’est le cas pour les bovins.

Il est utilisé comme justificatif par l’administration, notamment pour les bénéficiaires des aides ovines et/ou caprines.

Le retour du recensement correctement complété est essentiel pour le traitement de votre prochaine commande de boucles. Sans cette notification, votre EdE sera dans l’incapacité de réaliser ou valider votre commande (l’évolution du nombre de reproducteurs et des naissances conditionne votre besoin annuel théorique en boucles).

Enfin, ce sont les données du recensement annuel qui permettent de calculer au plus juste les cotisations par animal appelées par l’EdE : cotisation identification (0,15 €/reproducteur) et Contribution interprofessionnelle Équarrissage (mutualisation du coût de l’enlèvement des cadavres).

 
 

Inventaire des béliers :

 

Pour les détenteurs d’ovins, le recensement annuel est également l’occasion de compléter l’inventaire des béliers. Cette démarche, volontaire, a pour objectifs principaux de renseigner sur les races utilisées et sur le niveau de résistance à la tremblante du mouton au niveau national.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

Prairies : 40 % de dégrèvement
La décision a été prise cette semaine. Les dégrèvements de la taxe sur le foncier non bâti, obtenus grâce à la Fdsea, sont de 40…
Tracteurs à la pointe à l’Urma de Laval
Grâce au Groupe Romet, l’Urma, qui prépare notamment aux métiers de la mécanique agricole à Laval, a pu se doter de deux…
Xavier Lefort, nouveau préfet de la Mayenne
Le 8 mars prochain, Xavier Lefort va remplacer Jean-Francis Treffel à la tête de la préfecture de la Mayenne. Une première…
Les agriculteurs dénoncent « l’attitude irresponsable des GMS »
À quelques jours de la fin des négociations commerciales, les relations entre producteurs et grande distribution sont très…
Produire et consommer local
À Craon, un nouveau local commercial est sorti de terre depuis quelques semaines. Il accueillera le magasin de producteurs « Le…
Produits mal étiquetés : rayons vidés !
Alors que les négociations commerciales s’achèvent ce dimanche à minuit, la Fdsea et les JA 53 se sont mobilisés dans les centres…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53