Aller au contenu principal

Le cannabis thérapeutique a-t-il un avenir sur nos sols ?

Verra-t-on bientôt des champs ou des bâtiments dédiés à la culture du cannabis thérapeutique en Mayenne et plus largement en France ? Pas impossible : la demande sociale et médicale existe. C’est désormais une question de réglementation.

Sylvie Lebreton-Derrien, enseignante-chercheuse en droit, université du Mans, antenne de Laval.
Sylvie Lebreton-Derrien plaide pour que le cannabis à usage médical, s’il peut être cultivé en France, le soit par les agriculteurs.
© VG-Agri53

« Le droit face au cannabis thérapeutique » : tel était le thème du colloque de droit rural qui s’est tenu jeudi 1er avril à l’antenne lavalloise de l’université du Mans. Une petite dizaine d’interventions dont une était consacrée à la culture éventuelle de cette plante à usage médical comme activité agricole. Premier point, et non des moindres : actuellement, le cannabis thérapeutique est une plante dont la culture « est interdite à nos experts de la culture », les agriculteurs, a rappelé d’emblée Sylvie Lebreton-Derrien, maître de conférences en droit privé, dans l’introduction de son propos. La France, qui est pourtant le 3e pays producteur de chanvre industriel dans le monde, 1er producteur européen, « tourne le dos à l’économie du cannabis à usage médical », un secteur pourtant « appelé à un bel avenir », car « entre 700 000 et 1 million de patients » pourraient y avoir recours.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

De l’eau en quantité et de qualité
À 32 ans, Damien Bellanger vient de s’installer en Eurl à Saint-Charles-la-Forêt. Il intervient dans les domaines du pompage, du…
Limiter la pénibilité du travail par la robotisation
Au Gaec des Baronnières à Nuillé-sur-Vicoin, les exploitants ont fait le choix d’investir dans la robotisation pour l’atelier…
Chiffres records pour Bel, mais prix à la baisse pour les éleveurs
L’assemblée générale de l’organisation de producteurs APBO, livrant chez Bel, s’est tenue la semaine dernière. La baisse du prix…
De l’importance du suivi de chantier
Fabien Jegu s’est installé en Gaec, à Cuillé, en mars 2015. Avec son associé, Marcel Pannetier, ils ont dû adapter leur nouveau…
La filière allaitante inquiète pour son avenir
Alors que le ministère de l’Agriculture a dévoilé de premières réflexions sur l’architecture de la future réforme de la Pac, qui…
Une première démonstration de force
Jeudi 25 mars, devant la préfecture de la Mayenne, à Laval, près de 200 agriculteurs sont venus montrer leur détermination…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53