Aller au contenu principal

Événement
Cima 2022 : le bonheur de se retrouver à Mayenne

Il faisait bon vivre le week-end dernier à Mayenne. Après trois années d’absence, le Cima 53 était de retour au parc des expositions, dans le cadre de la Fête de la Madeleine. Au programme : ambiance, concours, musique, fête, soleil, public… tous les éléments d’une manifestation réussie !

Le coup d’envoi du 57e Cima a été donné dès 8h, le vendredi 22 juillet, avec le concours national de la race Blonde d’Aquitaine, fêtant par la même occasion ses 60 ans d’existence. Sur la journée du vendredi, de 7h45 à 19h15, ce ne sont pas moins de 47 sections qui ont défilé sur le ring du National (voir page 4). Un timing intense parfaitement maîtrisé par l’organisation malgré une panne de courant causée par un orage, stoppant ainsi le concours pendant près de 30 minutes. La journée du samedi fut, elle aussi, très dense avec une dizaine de concours départementaux (voir page 5).

Le soleil au rendez-vous du Cima

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

Quel prix pour le maïs sur pied en 2022 ?
Les prix du maïs sur pied et en silo s’estiment en général selon un prix d’équivalence qui est obtenu par le producteur, par la…
Ensilages : premiers chantiers dès ce vendredi
En Mayenne, les premiers gros ensilages de maïs débutent ce vendredi et la semaine prochaine au sud Mayenne. Les agriculteurs…
Sécheresse : la profession demande de la souplesse et des mesures !
Face à la sécheresse qui frappe actuellement la Mayenne et plus globalement la France, la FDSEA 53 et les JA 53 demandent de la…
Récoltes : premier bilan des moissons
La saison des moissons des cultures implantées cet hiver arrive à son terme pour la majorité des agriculteurs mayennais. L’…
Cima 2022 : tour d'horizon des concours départementaux
En dehors du National Blonde d’Aquitaine, les concours départementaux ont rythmé le week-end du Cima. Concours des races bovines…
Éleveur et pasteur, la drôle de vie de Philippe Duroy
Philippe Duroy a un parcours pour le moins atypique. Ce Mayennais d’origine, né à Laval, est aujourd’hui éleveur de bovins en…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 90€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53