Aller au contenu principal

L’Aop camembert de Normandie vers le sans Ogm

« Il y aura un seul cahier des charges camembert de Normandie avec deux itinéraires techniques qui donneront deux fromages différents », a expliqué Céline Pacary, directrice de l’organisme de défense et de gestion (Odg) laitières normandes, le 25 janvier à Agra presse.
D’ici 2021, une première catégorie de camembert sera valorisée sous la bannière Camembert AOP « cœur de gamme » et pourra être traitée thermiquement. Cette catégorie intègre sous le label Aop des fromages initialement appelé « camembert fabriqué en Normandie ». Majoritairement fabriqués par des industriels, ils ne respectaient jusque-là aucun cahier des charges spécifique.
Une seconde catégorie, haut de gamme, pourra porter les mentions « véritable » ou « authentique » camembert de Normandie. Il devra être moulé à la louche et fabriqué à partir de lait cru. Cette gamme correspond à l’actuel camembert Aop de Normandie.
Nouveauté pour ces deux gammes : l’alimentation des troupeaux sera sans Ogm, avec une attention particulière portée au pâturage. Mais sur ce dernier point, « les négociations entre transformateurs et producteurs ne sont pas finalisées », explique Cécile Pacary ; le critère de surface minimum réellement pâturée reste à définir.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

De l’eau en quantité et de qualité
À 32 ans, Damien Bellanger vient de s’installer en Eurl à Saint-Charles-la-Forêt. Il intervient dans les domaines du pompage, du…
Limiter la pénibilité du travail par la robotisation
Au Gaec des Baronnières à Nuillé-sur-Vicoin, les exploitants ont fait le choix d’investir dans la robotisation pour l’atelier…
Chiffres records pour Bel, mais prix à la baisse pour les éleveurs
L’assemblée générale de l’organisation de producteurs APBO, livrant chez Bel, s’est tenue la semaine dernière. La baisse du prix…
De l’importance du suivi de chantier
Fabien Jegu s’est installé en Gaec, à Cuillé, en mars 2015. Avec son associé, Marcel Pannetier, ils ont dû adapter leur nouveau…
La filière allaitante inquiète pour son avenir
Alors que le ministère de l’Agriculture a dévoilé de premières réflexions sur l’architecture de la future réforme de la Pac, qui…
Une première démonstration de force
Jeudi 25 mars, devant la préfecture de la Mayenne, à Laval, près de 200 agriculteurs sont venus montrer leur détermination…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53