Aller au contenu principal

Maïs
La période des semis bat son plein

Après une semaine dernière très chaude puis un week-end pluvieux, le beau temps était de retour en cette dernière semaine d’avril. L’occasion de commencer, poursuivre ou terminer les semis de maïs. À l’image de Cyrille Raimbault et Franck Pelletier, à Quelaines-Saint-Gault.

Le semoir 6 rangs en solo sème à 7 km/h.
© GM-Agri53

Au lieu-dit La Morlière, à Saint-Gault, Cyrille Raimbault et Franck Pelletier ont 40 ha de maïs à semer sur huit parcelles. Les deux associés du Gaec des Charmes ont débuté mercredi de cette semaine avec 20 ha. Lundi 2 mai, les 20 restants seront faits. « On utilise trois mélanges différents avec deux à trois variétés par mélange. Un mélange de LG 31303, de P 9400 et de Justeen, un autre de Farmumba, P 8666 et de Charleen, et le troisième de KWS Jaipur et de LG 30267. Je mets aussi un peu d’engrais au semis pour favoriser le démarrage du maïs », précise Cyrille Raimbault.  

Des mélanges testés par Seenovia

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

La grêle s’est de nouveau abattue sur la Mayenne
Un violent orage a traversé la Mayenne dans la soirée de lundi dernier. Les grêlons, souvent proches de la taille d’une balle de…
Maïs grain : on boudine, juste après la récolte
Mercredi 21 septembre, c’était battage des maïs à Saint-Pierre-des-Nids. Plusieurs chantiers à suivre, avec une conservation en…
Litre de lait à 0,71 euro : scandalisés, les syndicats s’invitent chez Leclerc
Ayant constaté un prix à 0,71 euro le litre pour les briques de lait de la marque Eco+, plusieurs syndicats agricoles ont…
Grêle : l’aide d’urgence expliquée aux agriculteurs
Réunie dans la salle des fêtes d’Arquenay mercredi soir, une cinquantaine d’agriculteurs mayennais ont répondu à l’invitation de…
Grêle de mai : une aide plafonnée à 5 000 euros
Suite à l’épisode de grêle de fin mai, la Mayenne s’est vue attribuée une enveloppe globale de 1 085 000 euros sur un total de 1,…
Sodiaal sommée de payer mieux ses producteurs
En raison d'un prix du lait qui n’augmente pas assez chez Sodiaal et ne couvre pas les coûts de production, des éleveurs laitiers…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 90€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53