Aller au contenu principal

REFORME DE LA PAC
La filière allaitante inquiète pour son avenir

Alors que le ministère de l’Agriculture a dévoilé de premières réflexions sur l’architecture de la future réforme de la Pac, qui devrait entrer en vigueur en 2023, l’inquiétude monte pour les éleveurs de bovins allaitants.

Didier Gauche, éleveur de charolais à Houssay (53).
© AF-Agri53

Des aides couplées animales ponctionnées au profit des aides couplées végétales et du plan protéines, voilà ce qui ressort des différents scénarios d’évolution du budget du 1er pilier de la Pac.  Les éleveurs de la Fédération nationale bovine et de la section bovine de la Frsea des Pays de la Loire ont immédiatement réagi à ces propositions. Pour la section bovine de la Frsea, c’est « un coup de couteau de plus dans le dos des éleveurs et un sentiment d’abandon ». La filière viande bovine, déjà très fragile à cause de prix non rémunérateurs, prend un nouveau coup de massue, comme le dénonce la Fnb : « une incompréhension à la hauteur de la coupe envisagée par le Gouvernement dans l’enveloppe des aides destinées aux éleveurs de bovins de race à viande : 250 millions d’euros par an ». Une baisse des aides qui, selon la Fnb, représenterait « 30 à 50 % du revenu » d’un éleveur de vaches allaitantes.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

À vos objectifs !
Comme chaque année, les JA de la Mayenne organisent leur concours photos de l'été. Le thème de cette édition : "L'agriculture,…
Le site Lactalis de Laval-Changé
L’usine Lactalis de Changé placée en vigilance renforcée
Le ministère de la Transition écologique a placé six exploitants industriels sous vigilance renforcée,…
150 agriculteurs bénévoles pour le Tour de France
Le contre-la-montre de la 5e étape du Tour de France, entre Changé et Laval, mercredi 30 juin 2021, passait par…
« Une année exceptionnelle »
Les moissons de blés démarrent en Mayenne. Rendement, qualité et prix... Cette année promet d’être "exceptionnelle". C’est du…
600 corvidés piégés
Les agriculteurs mayennais sont durement touchés par les attaques de corvidés. Dès l’hiver dernier, la FDSEA de la Mayenne avait…
Une première récolte satisfaisante
Malgré les aléas climatiques, Steven Mottier, agriculteur à Argentré, a réussi à battre une partie de son orge. Il enregistre de…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53