Aller au contenu principal

Joël Balandraud : « Notre Forum est ouvert à tous les élus locaux »

Le Forum des élus locaux et des acteurs publics tiendra sa mprochaine édition à Laval le15 octobre. Agri53 fait le point avec Joël Balandraud, président de l’association des maires de la Mayenne.

Bruno Jézéquel, directeur de l'AMF53, et Joël Balandraud, président de l'AMF53.
© VG-Agri53

L’AMF53 organise son Forum des élus locaux et des acteurs publics le 15 octobre. Quel est son objectif ?

C’est notre deuxième Forum sous cette forme très marquée public – privé. Nous attendons une centaine d’exposants à l’Espace Mayenne, à Laval : des élus locaux et des fournisseurs de prestations aux collectivités, dont une vingtaine de nouveaux, de tous horizons, de tous métiers. L’idée est de les faire se rencontrer et de multiplier les échanges.

Le Forum ouvre par une plénière. Vous attendez des invités de marque pour débattre sur la question des relations entre l’Etat et les collectivités.

Nous devrions avoir la venue de David Lisnard, président de l’Association des Maires de France. Nous espérons aussi la visite de Christophe Béchu, le ministre des Transition écologique et de la Cohésion des territoire. Les élus locaux se posent de nombreuses questions alors que se prépare la loi de finances pour 2023. Les communes manquent de moyens à un moment où on leur demande d’augmenter, et c’est légitime, le traitement de leurs fonctionnaires, où les coûts, dont celui de l’énergie, ne cesse d’augmenter… Un échange entre le représentant des maires de France, David Lisnard, et notre ministre de tutelle, devait éclairer les élus présents.

Quatre conférences thématiques et simultanées sont également prévues. L’une d’elles va traiter du futur énergétique. Un thème d’actualité…

Oui, même si nous avions choisi ce thème avant la guerre en Ukraine. Nous allons y parler de transition écologique dans les territoires pour les administrés, les communes, les entreprises… On parlera aussi du rôle que les collectivités peuvent jouer pour favoriser l’appropriation des énergies renouvelables…

Autre thème : le foncier…

La loi portant sur la lutte contre le dérèglement climatique a prévu « zéro artificialisation nette » pour réduire de moitié l’artificialisation des sols. Dès lors, de quelles marges de manœuvre les élus vont-ils disposer pour planifier leurs territoires ? Où et comment construire ? Comment assurer un développement équilibré du territoire, de son attractivité ?

On parlera aussi de cyber-sécurité ?

Les communes sont confrontées au défi de la cyber-sécurité. Les hôpitaux – et les maires sont de fait président des conseils de surveillance des hôpitaux -  y sont confrontés, mais aussi directement les mairies. Nous mettrons l’accent sur la compréhension des menaces et les bonnes pratiques à adopter pour sécuriser les systèmes d’information.

Enfin, le sport, dans l’optique des JO 2024 en Mayenne ?

Avec les JO 2024, ce sera « Le sport partout et pour tous » en Mayenne. Pour cela, le Conseil départemental a voté un plan de soutien à l’investissement d’équipements sportifs de proximité.

Dernière question : à qui est ouvert ce Forum ?

J. B. : Pour la première fois, il est ouvert à tous les élus locaux de la Mayenne. Pas seulement les maires et leurs adjoints, mais aussi à tous les conseillers municipaux, délégués communautaire, ainsi qu’aux chefs de service de ces collectivités. Il est bien, dans une discussion entre un élu local et un éventuel prestataire, que le technicien soit présent, puisse aussi participer à la discussion. Nous avons envoyé 3 600 invitations. Sur 300 000 habitants en Mayenne, cela fait une bonne représentation…

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

AgriCampus Laval : un nouveau directeur pour cette rentrée
Vendredi 26 août 2022 avait lieu le passage de témoin entre Patrick Delage, ancien directeur de l’AgriCampus Laval, et son…
La grêle s’est de nouveau abattue sur la Mayenne
Un violent orage a traversé la Mayenne dans la soirée de lundi dernier. Les grêlons, souvent proches de la taille d’une balle de…
Maïs grain : on boudine, juste après la récolte
Mercredi 21 septembre, c’était battage des maïs à Saint-Pierre-des-Nids. Plusieurs chantiers à suivre, avec une conservation en…
Litre de lait à 0,71 euro : scandalisés, les syndicats s’invitent chez Leclerc
Ayant constaté un prix à 0,71 euro le litre pour les briques de lait de la marque Eco+, plusieurs syndicats agricoles ont…
Grêle : l’aide d’urgence expliquée aux agriculteurs
Réunie dans la salle des fêtes d’Arquenay mercredi soir, une cinquantaine d’agriculteurs mayennais ont répondu à l’invitation de…
Grêle de mai : une aide plafonnée à 5 000 euros
Suite à l’épisode de grêle de fin mai, la Mayenne s’est vue attribuée une enveloppe globale de 1 085 000 euros sur un total de 1,…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 90€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53