Aller au contenu principal

Innov’action : trouver l’équilibre entre revenu et environnement

La journée Innov’action consacrée à la viande bovine se tiendra le mardi 22 juin, à La Chapelle-Rainsoin. Le thème : « Environnement et revenu, quelles convergences ? »

Au Gaec de l’Aubépine, Mickaël Côme est responsable de l’atelier de bovins allaitants. Sur son site à La Chapelle-Rainsoin, il élève entre 65 et 70 mères de race limousine dont la descendance, à environ 70 %, sera valorisée avec le label Blason Prestige. Il pose ici avec Charlotte Pertuisel, conseillère élevage bovin, qui suit l’élevage pour la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire.
Au Gaec de l’Aubépine, Mickaël Côme est responsable de l’atelier de bovins allaitants. Sur son site à La Chapelle-Rainsoin, il élève entre 65 et 70 mères de race limousine dont la descendance, à environ 70 %, sera valorisée avec le label Blason Prestige. Il pose ici avec Charlotte Pertuisel, conseillère élevage bovin, qui suit l’élevage pour la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire.
© VG-Agri53

C’est sur l’un des trois sites du Gaec de l’Aubépine que se déroulera, mardi 22 juin, la journée Innov’action viande bovine, concoctée par la Chambre d’agriculture et Seenovia. Cette journée, qui avait dû être annulée l’année dernière pour cause de confinement lié à la Covid-19, a pour thème « Environnement et revenu, quelles convergences ? » ou comment trouver le juste équilibre entre ces deux sujets. C’est ce que cherche à faire Mickaël Côme, un des trois frères associés du Gaec de l’Aubépine, et qui accueillera l’Innov’action sur son exploitation de La Bouvrie, à La Chapelle-Rainsoin. Après la rencontre entre éleveurs d’allaitants adhérents de Seenovia, la deuxième partie de la matinée (dès 11 h) sera consacrée à une table ronde ayant pour thème : « Les mesures environnementales contribuent-elles au revenu des éleveurs ? » Une thématique importante qui combine débat de société et quotidien des éleveurs, le tout dans le contexte économique difficile pour les éleveurs de race à viande et celui de la discussion de la future Pac. Autour de la table, des techniciens de l’Institut de l’Élevage et de la Chambre d’agriculture, ainsi que des éleveurs.

 

L’après-midi, place aux ateliers

Le premier atelier sera dans la continuité de la table ronde, puisqu’il s’intitule « Revenu et environnement sur l’exploitation : Couprod et Cap2ER ». « Avec le Couprod et le Cap2ER que nous avons fait pour l’élevage allaitant, on se rend compte que nous avons un coût alimentaire assez élevé, explique Mickaël Côme. On peut réduire les durées d’engraissement pour diminuer les coûts, mais n’oublions pas que l’on fait un produit fini. On risque alors de dégrader la qualité de la viande, donc le prix que nous en tirons. » Les limousines de Mickaël Côme sont commercialisées pour 70 % d’entre elles en label Blason prestige. L’éleveur se doit donc de respecter le cahier des charges, qui impose notamment du sans-OGM, pour atteindre une bonne valorisation. Il y apporte son petit plus lors de la finition avec du maïs épi, de la luzerne, du colza, de l’amyplus. « Je n’achète pas d’aliment complet. On fait au maximum avec ce que l’on produit. » « Cap2ER et Couprod sont des outils d’analyse et on sait que Cap2ER va être amené à s’améliorer », tempère Charlotte Pertuisel, conseillère élevage bovin à la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire.

Dans le deuxième atelier, on échangera sur « Alimentation et simplification », à partir de la ration de finition donnée sur place. Le troisième atelier traitera de la commercialisation avec Terre Élevage et Bœuf Fermier du Maine : deux exemples de valorisation. « Je voudrais que, dans la journée, un éleveur qui ne sait pas où mettre ses animaux pour bien les valoriser trouve une solution » : tel est le souhait de Mickaël Côme pour cette Innov’action viande bovine à laquelle tous les éleveurs de bovins allaitants sont conviés.

 

Demandez le programme !

Rendez-vous le mardi 22 juin, à La Bouvrie, à La Chapelle-Rainsoin.

  • À partir de 9 h 30, avec le respect des règles barrières, pour l’accueil suivi de la rencontre des adhérents Seenovia sur les activités et les projets.
  • 11 h : table ronde : « Les Mesures environnementales contribuent-elles au revenu des éleveurs ? »
  • 12 h 45 : présentation de l’exploitation de Mickaël Côme, suivi du repas sur place.
  • L’après-midi : 3 ateliers en continu : « Revenu et Environnement sur l’exploitation : Couprod et CAP2ER », « Alimentation et simplification (amyplus, pulpe, colza, maïs épi) » et « Commercialisation ».
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

Des rendements exceptionnels
Les ensilages de maïs ont débuté en Mayenne, avec de très bonnes surprises à la clé.
« Un très grand week-end familial »
Terre en Fête, véritable temps fort du réseau JA s'est dérouléce week-end à Pré-en-Pail-Saint-Samson.
« Entre 2,5 et 3 points de MS par semaine »
Les journées MS de Seenovia sont en cours dans les différents secteurs du département pour estimer la date de récolte des maïs…
" La plus grande manifestation de rassemblement d'animaux de France "
Le monde de l'élevage s'était donné rendez-vous à Évron le week-end dernier, pour le Festival de la viande et le Cima accueillant…
Le casse-tête de l’amiante
L’amiante dans les bâtiments d’élevage est une problématique récurrente. Des questions se posent autant pour l’éleveur qui…
OP Vaubernier : des avancées à concrétiser
Mardi 31 aout, les producteurs adhérents à l’Organisation de Producteurs Vaubernier ont pu se retrouver à Martigné-sur-…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53