Aller au contenu principal

Influenza H5N8 : confinement partiel des volailles

Après la confirmation de la présence du virus influenza aviaire aux Pays-Bas le 20 octobre, le ministère de l'Agriculture a décidé d’imposer le confinement des volailles dans les zones humides dès ce lundi 26 octobre 2020 et de relever à « modéré » le niveau de risque influenza aviaire.

3476 communes sont considérées à risque particulier vis-à-vis de l'influenza aviaire.
3476 communes sont considérées à risque particulier vis-à-vis de l'influenza aviaire.
© Ministère de l'Agriculture

Retrouvés morts près d’Utrecht aux Pays-Bas, deux cygnes tuberculés ont été détectés porteurs de virus influenza aviaire hautement pathogène H5N8. D’autres oiseaux sauvages qui empruntent les routes de migration traversant la France le sont sans doute aussi.

Pour éviter la transmission du virus en France, le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation Julien Denormandie a décrété (JO du 25 octobre 2020) que le niveau de risque d’introduction du virus influenza aviaire par l’avifaune passe du « négligeable » à « modéré » en France métropolitaine.

 

A compter du lundi 26 octobre

Des mesures de prévention sont rendues obligatoires dans les 3 476 communes situées en zone à risque particulier (ZRP), c’est-à-dire abritant des zones humides fréquentées par les oiseaux migrateurs :

· Elevages de volailles: Claustration des oiseaux ou protection par un filet avec réduction des parcours extérieurs ;

· Oiseaux en captivité : Interdiction des rassemblements et de participer à des rassemblements hors ZRP ;

· Chasse : Interdiction des transports et de lâchers de gibiers à plumes et d’utilisation d'appelants.

 

Des mesures sont obligatoires sur tout le territoire :

- la surveillance clinique quotidienne en élevage commercial ;

- l'interdiction des compétitions de pigeons voyageurs au départ ou à l'arrivée d'un département cité;

- la vaccination obligatoire dans les zoos si la mise à l’abri n’est pas possible.

Des dérogations seront envisagées dans le respect des textes.

Le ministre appelle aussi au strict respect des mesures de biosécurité et à surveillance accrue de la part des professionnels, des particuliers détenteurs d’oiseaux et des chasseurs.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

De l’eau en quantité et de qualité
À 32 ans, Damien Bellanger vient de s’installer en Eurl à Saint-Charles-la-Forêt. Il intervient dans les domaines du pompage, du…
Chiffres records pour Bel, mais prix à la baisse pour les éleveurs
L’assemblée générale de l’organisation de producteurs APBO, livrant chez Bel, s’est tenue la semaine dernière. La baisse du prix…
De l’importance du suivi de chantier
Fabien Jegu s’est installé en Gaec, à Cuillé, en mars 2015. Avec son associé, Marcel Pannetier, ils ont dû adapter leur nouveau…
La filière allaitante inquiète pour son avenir
Alors que le ministère de l’Agriculture a dévoilé de premières réflexions sur l’architecture de la future réforme de la Pac, qui…
Une première démonstration de force
Jeudi 25 mars, devant la préfecture de la Mayenne, à Laval, près de 200 agriculteurs sont venus montrer leur détermination…
De nouveaux modes de logement en bâtiment pour vaches laitières
Le bien-être des animaux nécessite de respecter une alimentation adaptée, un logement confortable, des conditions d’élevage…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53