Aller au contenu principal

Influenza aviaire : un redémarrage sur fond de fragilité

La situation sanitaire s’est améliorée en Pays de la Loire. Les volailles peuvent désormais sortir. Mais la question de l’approvisionnement demeure. Et touche tous les maillons de la filière.

Si les volailles peuvent désormais ressortir, le long épisode d’influenza avaire n’est pas sans laisser de traces, même dans les départements comme la Mayenne où le virus n’a quasiment pas atteint les élevages professionnels.
© Vg-Agri53

« Depuis une semaine et demie, le risque est devenu négligeable », se réjouit Jean-Yves Guérot, éleveur de volailles à Changé et président du Cravi Pays de la Loire. C’est donc la fin des contraintes de confinement ou de protections par des filets pour les éleveurs de volailles, comme pour les particuliers disposant d’une basse-cour. « Avec, tout de même, le maintien de la surveillance, souligne Jean-Yves Guérot, rappelant que, la semaine dernière, deux goélands avaient été testés positifs à l’influenza aviaire dans la Manche », un des départements limitrophes de la Mayenne. Et même si la Mayenne n’a pas été directement touchée par l’influenza aviaire, comme l’ont pu l’être la Vendée ou encore la Loire-Atlantique, les élevages ont dû mettre en place des mesures de protection.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

Comice : un « samedi champêtre » à Saint-Berthevin
 Le comice des 5 cantons s’installe à Saint-Berthevin samedi 27 mai pour « un samedi champêtre » avec moult animations.…
« Le collectif pour répondre aux enjeux de l'emploi en agriculture »
Association paritaire en faveur de l’emploi en agriculture en Mayenne, l’Anefa 53 tiendra son assemblée générale annuelle le 16…
Véhicules et bornes électriques : la Mayenne, un département conducteur
Aujourd’hui modeste, de l’ordre de 2 000, le nombre de véhicules électriques en Mayenne devrait « considérablement augmenter…
Blonde d’Aquitaine : mieux se vendre pour être mieux vendu
Mardi 23 mai, l'association des éleveurs de la race Blonde d'Aquitaine 53 tenait son AG. Le bureau est revenu sur l’organisation…
Premier semis avec le Maxi Drill Sky
Adhérent de la Cuma de La Pallu, Michel Blanchard a semé son maïs pour la première fois avec le semoir Maxi Drill de Sky…
Terrena : « On a bien résisté sur plusieurs fronts »
Malgré une année complexe, la coopérative Terrena est parvenue à dégager un résultat net de plus de 9 millions d’euros dont la…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53