Aller au contenu principal

Interview
« Il faut sanctuariser le coût de production des agriculteurs »

Alors que le débat sur la souveraineté alimentaire et la juste rémunération des agriculteurs va se poursuivre à l’occasion de l’examen de la proposition de loi du député Grégory Besson-Moreau (LREM), Lidl s’engage depuis quelques années dans des contrats tripartites avec des agriculteurs et des intermédiaires (industriels, coopératives). Son directeur des achats, Michel Biero, nous livre son sentiment sur ces relations particulières entre agriculteurs, transformateurs et distributeurs.

Michel Biero, directeur des achats de Lidl
© DR
La grande distribution est en ce moment sous le feu des critiques en particulier celles des syndicats agricoles et industries alimentaires. Tous dénoncent la politique déflationniste qui ne tient pas compte de l’augmentation des matières premières ? Comprenez-vous leur ressentiment ?

Michel Biero : Oui bien sûr. Ils ont totalement raison. Il n’est pas acceptable de voir un litre de lait en promotion à 0,59 €/litre ou un kilo de porc à 1,48€. La liste est malheureusement longue et avec de telles pratiques, on détruit de la valeur, car en bout de chaîne c’est l’agriculteur qui n’est pas rémunéré. Ce n’est pas de cette façon que nous parviendrons à assurer et développer notre souveraineté alimentaire. D’une manière générale, la bonne volonté des uns et des autres ne suffira pas.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

Des rendements exceptionnels
Les ensilages de maïs ont débuté en Mayenne, avec de très bonnes surprises à la clé.
« Un très grand week-end familial »
Terre en Fête, véritable temps fort du réseau JA s'est dérouléce week-end à Pré-en-Pail-Saint-Samson.
« Entre 2,5 et 3 points de MS par semaine »
Les journées MS de Seenovia sont en cours dans les différents secteurs du département pour estimer la date de récolte des maïs…
" La plus grande manifestation de rassemblement d'animaux de France "
Le monde de l'élevage s'était donné rendez-vous à Évron le week-end dernier, pour le Festival de la viande et le Cima accueillant…
Le casse-tête de l’amiante
L’amiante dans les bâtiments d’élevage est une problématique récurrente. Des questions se posent autant pour l’éleveur qui…
OP Vaubernier : des avancées à concrétiser
Mardi 31 aout, les producteurs adhérents à l’Organisation de Producteurs Vaubernier ont pu se retrouver à Martigné-sur-…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53