Aller au contenu principal

Filière bovine : « Une première avancée mais tout reste à faire »

Yannick Vallée, responsable de la section viande bovine de la Fdsea de la Mayenne réagit à l’annonce de l’accord sur les prix de revient en filière bovine.

© AF

« C’est une évolution et cela redonne de l’espoir pour la filière bovine. Douze familles ont reconnu le calcul du prix de revient en filière bovine, seul Culture viande s’est abstenue lors du vote. C’est un bon début, tous les acteurs de la filière reconnaissent qu’il y a des coûts de production dans les exploitations. Maintenant nous attendons des actes concrets et que cela se répercute sur les prix pour rémunérer à sa juste valeur les producteurs. C’est ce que l’on attend, il y a urgence. On attend des négociations commerciales avec une prise en compte des prix de revient pour des prix rémunérateurs. C’est une des résultantes des États généraux de l’Alimentation. Ensuite, il faudra aller vers un principe de contractualisation basé sur les prix de revient, afin de permettre aux jeunes de s’installer en sécurisant les financeurs. Et cela devra également permettre aux cédants de transmettre leurs exploitations. Sur cette avancée, c’est le combat syndical qui a payé et qui doit permettre un retour direct et rapide aux éleveurs. C’est une première avancée, mais nous resterons vigilants, car tout reste à faire ».

Plus d'informations dans votre agri 53 numéro 155.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

Julien Denormandie, ministre de l'Alimentation et de l'Agriculture
Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture : « Les NBT, ce ne sont pas des OGM »
Dans un entretien accordé à Agra presse, Les Marchés et Réussir.fr, le ministre de l’Agriculture prend position en faveur d’un…
Jean-Baptiste Vallée, directeur du développement pour les ressources humaines du Groupe Lactalis.
Le Groupe Lactalis va former 150 jeunes chaque année
Le Groupe Lactalis investit dans l’apprentissage. Son Centre de formation va ouvrir cette année, à Laval. 150 jeunes y seraient…
Les nappes ne manquent pas d’eau
Le service géologique régional du Brgm, qui gère depuis 2003 le réseau de suivi piézométrique patrimonial du département de la…
Faut-il faire des analyses de reliquats cette année ?

Sur la période du 1er septembre au 10 janvier, avec 322 mm, nous sommes exactement au niveau de la moyenne sur 30…

Convois agricoles : les règles pour circuler en sécurité
Un convoi agricole en règle, c’est éviter les risques pour soi et pour les usagers. Avec du matériel de plus en plus imposant,…
Comment gagner de l’argent en vérifiant simplement votre ration ?
En élevage laitier, plus de 50 % des charges opérationnelles sont liés à la nutrition. Optimiser l’efficacité alimentaire est…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53