Aller au contenu principal

Festival d'Évron : plus de 600 animaux au foirail

La 57e édition du Festival de la Viande d’Évron se déroulera du 2 au 4 septembre sur le foirail de la commune. 386 bovins de viande sont inscrits, soit 70 de moins que l’an dernier

© VG-Agri53

Avec 386 bovins de qualité bouchère inscrits au Festival de la Viande, provenant de 132 éleveurs, Évron revient quasiment au chiffre de 2020, première année de la Covid au cours de laquelle le concours de septembre ne s’était tenu qu’une journée. On est loin des 486 inscrits de 2021 ou bien encore de 2011 (610 animaux) ou 2012 (578 animaux). "Beaucoup d’éleveurs arrêtent et la demande de bons animaux est en baisse", explique René Leclerc, vice-président de l’Association des producteurs de la vallée de l’Erve, organisatrice du Festival.

Côté exposants (entendez "élevage"), avec 132 (70 de la Mayenne dont 40 du canton d’Évron, NDLR), "on tient le cap", résume Jean- Yves Renard, président de l’association organisatrice. On est en effet sous la barre des 140 depuis 2019. Les génisses tiendront le haut du pavé avec 186 inscrites. 79 boeufs seront présents et 121 vaches.

Pour les races, la Rouge des Prés est toujours bien pr.éente : 118 représentants devraient figurer. On remarque cependant une hausse des bovins de la race Blanc Bleu (42 inscrites).

Trois autres concours

Comme tous les ans, le Festival accueille aussi des animaux en concours : 50 reproducteurs Charolais provenant de 10 élevages, 26 reproducteurs Rouge des Prés issus de 11 élevages, sans oublier les 135 moutons Bleu du Maine (21 élevages). Seront pr.sent.s des reproducteurs Parthenais, des reproducteurs de forme de la race Normande et des Blonds d’Aquitaine. À noter aussi la présence de Percherons dont le défilé est toujours haut en couleur le dimanche matin, et l’exposition avicole.

Au total, plus de 600 animaux seront réunis au foirail d'Évron.

 

Les temps forts

• Vendredi 2 septembre, de 9 h . 17 h :
classement des animaux de viande avec, dès 15 h, les finales. 17 h à 22 h : entrée officielle du Festival avec un marché du terroir nocturne : plus de 70 producteurs locaux attendus.

• Samedi 3 septembre : 10 h 30, inauguration officielle, concours Charolais, Rouge des Prés, Bleu du Maine et exposition-vente des reproducteurs. Grande braderie et fête foraine dans les rues d’Évron. 20 h : soirée cabaret limitée à 500 personnes (réservations à compter du 29 août au 02 43 58 84 70), suivie de la soirée dansante animée par l’orchestre Oasis.

• Dimanche 4 septembre : 10 h, défilé des animaux primés, 15 h, tentative de record du Monde du plus long sandwich aux rillettes de boeuf.

• Lundi 5 septembre : 20 h 30, soirée de clôture avec repas (sans réservation). 22 h : place à la danse avec l’orchestre Oasis.

Entrée gratuite sur l’ensemble du site du Festival.
Renseignements complémentaires au 
02 43 66 32 00 ou 06 08 89 20 92.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

La grêle s’est de nouveau abattue sur la Mayenne
Un violent orage a traversé la Mayenne dans la soirée de lundi dernier. Les grêlons, souvent proches de la taille d’une balle de…
Maïs grain : on boudine, juste après la récolte
Mercredi 21 septembre, c’était battage des maïs à Saint-Pierre-des-Nids. Plusieurs chantiers à suivre, avec une conservation en…
Litre de lait à 0,71 euro : scandalisés, les syndicats s’invitent chez Leclerc
Ayant constaté un prix à 0,71 euro le litre pour les briques de lait de la marque Eco+, plusieurs syndicats agricoles ont…
Grêle : l’aide d’urgence expliquée aux agriculteurs
Réunie dans la salle des fêtes d’Arquenay mercredi soir, une cinquantaine d’agriculteurs mayennais ont répondu à l’invitation de…
Grêle de mai : une aide plafonnée à 5 000 euros
Suite à l’épisode de grêle de fin mai, la Mayenne s’est vue attribuée une enveloppe globale de 1 085 000 euros sur un total de 1,…
Sodiaal sommée de payer mieux ses producteurs
En raison d'un prix du lait qui n’augmente pas assez chez Sodiaal et ne couvre pas les coûts de production, des éleveurs laitiers…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 90€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53