Aller au contenu principal

Emploi : le Gedar 53 va davantage communiquer

Lundi 28 juin, le Groupement d’employeurs départemental agricole et rural de la Mayenne tenait son assemblée générale à la Maison des agriculteurs, à Changé. Une structure qui mérite d’être mieux connue.

Jérôme Landais, président du Gedar 53, et Sandra Racine, utilisatrice et membre d ‘un îlot de 4 exploitations.
Jérôme Landais, président du Gedar 53, et Sandra Racine, utilisatrice et membre d ‘un îlot de 4 exploitations.
© VG-Agri53

« Nous, nous sommes un îlot de quatre utilisateurs et nous sommes pleinement satisfaits du Gedar et du salarié que nous nous partageons. » Comme les 18 autres utilisateurs du Groupement d’employeurs départemental agricole et rural de la Mayenne, Sandra Racine, agricultrice à Loiron-Ruillé, ne comprend pas pourquoi « si peu d’agriculteurs » ont recours au salariat partagé, alors que, comme le note le président du Gedard 53, Jérôme Landais, éleveur laitier à Saint-Denis-d’Anjou, dans son rapport moral et d’orientation, « les agriculteurs sont demandeurs de salariés à temps partiel ». Mais, reconnaît-il, « nous ne sommes pas assez connus. Pourtant, pouvoir disposer du même salarié, à l’année, que l’on partage avec d’autres exploitants, c’est un investissement rentable », juge Jérôme Landais.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

Quel prix pour le maïs sur pied en 2022 ?
Les prix du maïs sur pied et en silo s’estiment en général selon un prix d’équivalence qui est obtenu par le producteur, par la…
Ensilages : premiers chantiers dès ce vendredi
En Mayenne, les premiers gros ensilages de maïs débutent ce vendredi et la semaine prochaine au sud Mayenne. Les agriculteurs…
Sécheresse : la profession demande de la souplesse et des mesures !
Face à la sécheresse qui frappe actuellement la Mayenne et plus globalement la France, la FDSEA 53 et les JA 53 demandent de la…
Récoltes : premier bilan des moissons
La saison des moissons des cultures implantées cet hiver arrive à son terme pour la majorité des agriculteurs mayennais. L’…
Cima 2022 : tour d'horizon des concours départementaux
En dehors du National Blonde d’Aquitaine, les concours départementaux ont rythmé le week-end du Cima. Concours des races bovines…
Éleveur et pasteur, la drôle de vie de Philippe Duroy
Philippe Duroy a un parcours pour le moins atypique. Ce Mayennais d’origine, né à Laval, est aujourd’hui éleveur de bovins en…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 90€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53