Aller au contenu principal

Corvidés : mieux les connaître pour mieux les identifier

Les corvidés peuvent parfois s’en prendre aux cultures voire aux troupeaux d’ovins, lors de la période sensible des agnelages. Pour éviter cette situation, voici quelques éléments à avoir en tête.

Le corbeau freux a la base du bec blanche et pousse un cri nasillard.
Le corbeau freux a la base du bec blanche et pousse un cri nasillard.
© MC

Le grand corbeau : Comme son nom l’indique, il est de grande taille, avec des ailes longues et pointues, et un bec noir, épais et long « Il est reconnaissable à son cri rauque haut perché », indique Florian Veau, de la Ligue de protection des oiseaux (LPO) Ardèche. Le grand corbeau vit en couple, mais peut aussi avoir un comportement de groupe notamment l’hiver et dans le cas de jeunes individus non rattachés à un nid. « On observe notamment des regroupements dans les décharges à ciel ouvert, souligne Florian Veau. C’est un charognard qui peut être attiré par le placenta des brebis et des grands mammifères en général. Il peut ainsi s’en prendre à un agneau juste né, s’il n’est pas protégé en bâtiment ou en l’absence de chien de troupeau. S’ils sont plusieurs, les grands corbeaux sont capables de tuer un animal faible à coups de bec, mais cela n’arrive pas sur des animaux vigoureux et en bonne santé. » Durant la période d’août à février, le grand corbeau se nourrit des déchets de chasse. « Mais durant la trêve printanière, qui coïncide avec la période des agnelages, on peut imaginer qu’il recherche de nouvelles ressources alimentaires et puisse avoir un comportement brutal », indique Florian Veau.

• La corneille noire : La corneille noire est entièrement noire, de la pointe du bec au bout de la queue en passant par les pattes. Son plumage est brillant, et sa taille est d’une cinquantaine de centimètres. Espèce vivant en groupe, la corneille noire peut également - hors période de reproduction - se mêler à d’autres espèces comme le grand corbeau ou le freux. Elle affectionne les espaces agricoles et les surfaces toujours en herbe (prairies de fauche, pâtures, pelouses), naturelles ou non. Elle occupe aussi le milieu urbain (parcs et espaces verts). Nécrophage, la corneille noire se nourrit d’animaux morts, mais peut aussi avoir un comportement prédateur, envers les passereaux par exemple. Des cas de prédation sur des élevages de volailles ou de gibiers à plumes lui ont valu d’être classée « nuisible » dans certains départements. Elle se nourrit également de graines et peut occasionner des dégâts sur les cultures (semis).

• Le corbeau freux : Bien plus petit que le grand corbeau, le corbeau freux possède un plumage entièrement noir. La confusion avec la corneille noire est toujours possible, mais son bec est plus droit et pointu, laissant apparaître une peau blanchâtre à la base. Son cri est nasillard et assez bruyant. « C’est une espèce grégaire qui peut former des colonies importantes, explique Florian Veau. Assez peu farouche, il n’est toutefois pas charognard. Il peut cependant occasionner des dégâts sur les semis, et occasionner de la gêne (bruits, fiacres). » Il consomme également des vers et campagnols

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

De l’eau en quantité et de qualité
À 32 ans, Damien Bellanger vient de s’installer en Eurl à Saint-Charles-la-Forêt. Il intervient dans les domaines du pompage, du…
Limiter la pénibilité du travail par la robotisation
Au Gaec des Baronnières à Nuillé-sur-Vicoin, les exploitants ont fait le choix d’investir dans la robotisation pour l’atelier…
Chiffres records pour Bel, mais prix à la baisse pour les éleveurs
L’assemblée générale de l’organisation de producteurs APBO, livrant chez Bel, s’est tenue la semaine dernière. La baisse du prix…
De l’importance du suivi de chantier
Fabien Jegu s’est installé en Gaec, à Cuillé, en mars 2015. Avec son associé, Marcel Pannetier, ils ont dû adapter leur nouveau…
La filière allaitante inquiète pour son avenir
Alors que le ministère de l’Agriculture a dévoilé de premières réflexions sur l’architecture de la future réforme de la Pac, qui…
Une première démonstration de force
Jeudi 25 mars, devant la préfecture de la Mayenne, à Laval, près de 200 agriculteurs sont venus montrer leur détermination…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53