Aller au contenu principal

Coronavirus. Les travaux agricoles maintenus

Malgré le confinement et les mesures restrictives du gouvernement pour faire face à l’épidémie de coronavirus, les entreprises de travaux agricoles maintiennent leur activité. Elles respectent néanmoins plusieurs mesures de prévention.

Photo d'illustration.
Photo d'illustration.
© Wikipedia

« Normalement, tous les établissements de travaux agricoles poursuivent leur activité tout en respectant les indications du gouvernement. » C’est du moins ce qu’affirmait, mardi, David Lecomte, directeur de l’entreprise Cousin Lecomte, située à Ambrières. Il est devenu le 13 mars président des Edt 53. Si pour l’heure l’activité est encore relativement calme, les travaux agricoles vont bientôt démarrer et les entreprises mayennaises doivent s’organiser face à la situation actuelle, marquée par l’épidémie de coronavirus. Pour Agri Travaux, aucun changement notoire n’est à prévoir. « Nous sommes nécessaires à l’agriculture. Nous aurons des attestations de déplacements pour les salariés, mais nous pourrons toujours exercer sans de grands bouleversements. Nous allons simplement respecter les règles sanitaires », indique Emmanuelle Béloir, salariée.

Limiter les contacts

Les entreprises de travaux agricoles prévoient tout de même de limiter les contacts avec leurs clients. « Il faut éviter d’être en nombre au même endroit. Nous serons seuls dans les tracteurs », affirme une entreprise. Cousin Lecomte a même fermé ses portes au public. « Nous restons joignables par téléphone, mail et Sms. Lorsque nous nous déplaçons, nous demandons aux agriculteurs de n’échanger avec nos salariés que par téléphone pour limiter les risques », précise David Lecomte. « Tant que tout le monde travaille en bonne intelligence, respecte les barrières, se lave les mains... Il ne devrait pas avoir de problèmes majeurs dans le maintien de l’activité à moins que les mesures ne s’endurcissent encore », conclut un des établissements.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

De l’eau en quantité et de qualité
À 32 ans, Damien Bellanger vient de s’installer en Eurl à Saint-Charles-la-Forêt. Il intervient dans les domaines du pompage, du…
Limiter la pénibilité du travail par la robotisation
Au Gaec des Baronnières à Nuillé-sur-Vicoin, les exploitants ont fait le choix d’investir dans la robotisation pour l’atelier…
Chiffres records pour Bel, mais prix à la baisse pour les éleveurs
L’assemblée générale de l’organisation de producteurs APBO, livrant chez Bel, s’est tenue la semaine dernière. La baisse du prix…
Consommation : afficher l’origine du lait est illégal !
Voilà un jugement qui va sans doute faire couler beaucoup d’encre et de salive. Le Conseil d'Etat a annulé le 11 mars, un décret…
De l’importance du suivi de chantier
Fabien Jegu s’est installé en Gaec, à Cuillé, en mars 2015. Avec son associé, Marcel Pannetier, ils ont dû adapter leur nouveau…
La filière allaitante inquiète pour son avenir
Alors que le ministère de l’Agriculture a dévoilé de premières réflexions sur l’architecture de la future réforme de la Pac, qui…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53