Aller au contenu principal

Comment gagner de l’argent en vérifiant simplement votre ration ?

En élevage laitier, plus de 50 % des charges opérationnelles sont liés à la nutrition. Optimiser l’efficacité alimentaire est incontournable pour augmenter la marge de cet atelier, et ainsi sa rentabilité. Quels sont les points de la ration à vérifier fréquemment ? Quels sont les bons indicateurs ? La rumination, l’ingestion, la production ?

© REUSSIR LAIT

L’efficacité alimentaire est le rapport du lait produit (en kg) sur les kilos de matière sèche ingérée. Pour une efficacité optimale, ce rapport doit être supérieur à 1,3 à l’échelle du troupeau. Ainsi, si vous produisez plus de lait avec moins de matière sèche ingérée, vous avez une meilleure rentabilité ! L’efficacité alimentaire à l’échelle du troupeau doit être supérieure à 1,3.
Une fois la ration mise en place, il est nécessaire de la valider en observant le comportement et les performances des animaux. De simples vérifications peuvent permettre d’augmenter facilement votre marge via l’amélioration des performances.

• Vérifiez l’équilibre azoté. L’analyse de la digestion via l’examen des bouses est le moyen le plus simple pour diagnostiquer l’équilibre de la ration. Si l’on retrouve des particules et/ou grains, et que le taux d’urée du lait n’est pas très élevé (<250 mg/l), les apports en protéines solubles sont trop faibles.
• Vérifiez l’équilibre énergétique. L’ingestion de la ration est le pilier des apports énergétiques. Il faut s’assurer que la ration est distribuée en quantité suffisante et qu’il y a toujours de la nourriture accessible à l’auge. Pour vérifier la disponibilité, il est nécessaire d’observer plusieurs points à plusieurs moments de la journée :

-    La quantité réellement ingérée : c’est la quantité de matière sèche distribuée moins la quantité de refus. Les refus doivent être de qualité similaire à la ration distribuée. Il est acceptable de ne pas avoir de refus si l’auge est humide avant la distribution. Assurez-vous que chaque animal ingère suffisamment, et surtout les primipares ! Aussi, pensez à vérifier fréquemment votre système de pesée
-     La disponibilité de la ration : observez l’état de l’auge sur 24 heures et avant la nouvelle distribution de fourrages. Auge vide et sèche ? Il faut donc augmenter la quantité distribuée. Ration présente, mais très éloignée des animaux et pas accessible ? Il faudra plutôt augmenter la fréquence de repousse de la ration, manuellement ou en vous équipant d’un repousse fourrage.

Observez
À plusieurs moments de la journée, prenez le temps d’observer les quantités ingérées et la disponibilité de la ration ! Il existe aujourd’hui des outils qui permettent de mesurer les temps d’ingestion et la répartition sur 24 h. Ils peuvent vous permettre de vérifier que la ration est bien dis-ponible sur 24 h.
De plus, l’évolution des TP individuels mensuels dont vous disposez grâce au contrôle de performances est un indicateur de l’équilibre énergétique. Au-delà du 3e mois de lactation, les TP individuels doivent augmenter. Si ce n’est pas le cas, c’est que les apports énergétiques sont insuffisants.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

Prix du lait : redonner envie aux producteurs
La collecte cumulée des grands bassins laitiers exportateurs est en croissance pour le 16e mois consécutif. La hausse…
Julien Denormandie, ministre de l'Alimentation et de l'Agriculture
Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture : « Les NBT, ce ne sont pas des OGM »
Dans un entretien accordé à Agra presse, Les Marchés et Réussir.fr, le ministre de l’Agriculture prend position en faveur d’un…
Ega : loin de la souveraineté alimentaire
Une nouvelle fois, les agriculteurs de la Fdsea de la Mayenne se sont en rendus dans une grande surface lavalloise, mercredi 20…
Jean-Baptiste Vallée, directeur du développement pour les ressources humaines du Groupe Lactalis.
Le Groupe Lactalis va former 150 jeunes chaque année
Le Groupe Lactalis investit dans l’apprentissage. Son Centre de formation va ouvrir cette année, à Laval. 150 jeunes y seraient…
Les nappes ne manquent pas d’eau
Le service géologique régional du Brgm, qui gère depuis 2003 le réseau de suivi piézométrique patrimonial du département de la…
Préparer la saison de pâturage en organisant le parcellaire
La bonne organisation de son circuit de pâturage est la première précaution à prendre pour éviter les mauvaises surprises, mieux…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53