Aller au contenu principal

Claude Marchais (Sunlait) : « Je veux mettre les adhérents au coeur de Sunlait »

Le 15 septembre, l'AOP Sunlait a élu un nouveau président : Claude Marchais. Âgé de 56 ans, l'agriculteur habite en Sarthe. Il est installé en Gaec avec son épouse et son beau-fils, en polyculture élevage. Solidarité, écoute, confiance... sont ses maîtres mots.

© CLH-Agri53

>> Vous avez été élu président de Sunlait pour 2 ans. Quels sont vos objectifs pour ce mandat ?

Claude Marchais : Tout d'abord je souhaite remercier mon prédécesseur, Denis Berranger qui est un des membres fondateurs de Sunlait. Son équipe a construit une structure efficace qui a su fédérer des OP avec des territoires et des identités fortes. Ils ont su négocier avec notre client et coconstruire la gestion des volumes, un dossier de financement pour les adhérents, une responsabilité sociale des entreprises commune.

>> Quels sont vos objectifs ?

Mes objectifs sont simples. Je souhaite m'inscrire dans la continuité. Nous avons une structure forte et reconnue et demain nous allons remettre l'adhérent au coeur de Sunlait. Les Administrateurs ont des mandats de représentativité, mais Sunlait et les OP sont les outils de chaque producteur. Sans les producteurs il n'y aurait pas d'OP. Je souhaite créer un sentiment d'appartenance fort. L'OP doit être l'interlocuteur privilégié de nos adhérents. Nous devons investir durablement pour prendre notre place dans la filière.

>> Comment comptez-vous procéder ?

C.M. : Dans un premier temps, je souhaite être à l'écoute des adhérents de nos OP. Je m'engage à visiter les 10 OP Sunlait pour comprendre les besoins des conseils d'administration, mais également ceux des adhérents. Pour moi, il est important de connaître les gens pour bien les représenter. Je ferai ce travail avec d'autres administrateurs Sunlait afin de créer une cohésion de groupe.

Dans un deuxième temps, je veux travailler avec les commissions. Nous avons la chance d'en avoir quatre qui font un travail exceptionnel. En croisant les attentes des adhérents avec les forces en présence, nous pourrons nous réinventer !

Dans un troisième temps, je souhaite que Sunlait trouve d'autres sources de financement. L'unité de nos OP, la stabilité de la structure doit nous permettre d'aller chercher des financements au niveau national (par l'AOP) et départemental (par les OP). Pour grandir et être force de proposition il nous faudra du budget.

Retrouvez l'intégralité de cet interview dans votre journal Agri53 du 9 octobre 2020

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

Julien Denormandie, ministre de l'Alimentation et de l'Agriculture
Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture : « Les NBT, ce ne sont pas des OGM »
Dans un entretien accordé à Agra presse, Les Marchés et Réussir.fr, le ministre de l’Agriculture prend position en faveur d’un…
Jean-Baptiste Vallée, directeur du développement pour les ressources humaines du Groupe Lactalis.
Le Groupe Lactalis va former 150 jeunes chaque année
Le Groupe Lactalis investit dans l’apprentissage. Son Centre de formation va ouvrir cette année, à Laval. 150 jeunes y seraient…
Les nappes ne manquent pas d’eau
Le service géologique régional du Brgm, qui gère depuis 2003 le réseau de suivi piézométrique patrimonial du département de la…
Faut-il faire des analyses de reliquats cette année ?

Sur la période du 1er septembre au 10 janvier, avec 322 mm, nous sommes exactement au niveau de la moyenne sur 30…

Comment gagner de l’argent en vérifiant simplement votre ration ?
En élevage laitier, plus de 50 % des charges opérationnelles sont liés à la nutrition. Optimiser l’efficacité alimentaire est…
Convois agricoles : les règles pour circuler en sécurité
Un convoi agricole en règle, c’est éviter les risques pour soi et pour les usagers. Avec du matériel de plus en plus imposant,…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53