Aller au contenu principal

Céréales à paille : quelles variétés choisir pour les semis 2022 ?

La campagne 2021-2022 a été marquée par la douceur et la sécheresse.

Une année 201-2022 marquée par la douceur et la sécheresse

Le printemps a été particulièrement doux et sec, compliquant parfois la valorisation des apports d’engrais azotés et pénalisant fortement les potentiels dans les parcelles les plus superficielles. Sous l’effet de la douceur, on a relevé une avance de 8 à 10 jours sur l’ensemble du cycle des céréales avec des moissons extrêmement précoces, la météo étant au beau fixe fin-juin – début juillet.

Dans les sols profonds à moyennement profonds, le retour des pluies en juin a permis de préserver le potentiel en place, avec au final des rendements et une qualité satisfaisants, à condition que l’engrais azoté ait été apporté en quantité suffisante et bien positionné par rapport aux rares pluies du printemps. Dans les sols les plus superficiels, en l’absence d’irrigation, la pluie est en revanche revenue trop tardivement pour rattraper le préjudice de la sécheresse.

Fin mai et début juin, des orages violents localisés, accompagnés de forte grêle (Est Mayenne, Ouest Sarthe en particulier) ont causé la destruction complète de parcelles.

Les températures caniculaires de la mi-juin ont été peu préjudiciables pour la majorité de la région car survenues sur des céréales en fin de remplissage voire déjà à maturité. Le Nord Mayenne, moins avancé lors de cet épisode chaud, a toutefois été pénalisé en cours de remplissage des grains par ces très fortes températures.

=> L’absence d’excès d’eau hivernal favorise nettement cette année les sols de limon hydromorphe avec des céréales très bien enracinées qui ont mieux supporté l’épisode de sécheresse précoce et prolongé au printemps.

=> Les rendements sont corrects à bons dans l’ensemble, hormis dans les sols les plus superficiels.

Les teneurs en protéines sont satisfaisantes dans l’ensemble mais assez hétérogènes avec un effet de dilution marqué dans les parcelles sous-fertilisées (peur d’une mauvaise valorisation des apports d’azote du fait de la sécheresse, conjoncture économique et manque de disponibilités des engrais …). Les PS sont corrects mais se sont toutefois dégradés sous l’action des pluies de fin juin survenues après maturité des céréales.

 

 

Variétés de Blé tendre d’hiver : les préconisations d’Arvalis

Le choix variétal est décliné par secteur géographique en tenant compte du comportement des variétés : leur productivité, leurs atouts agronomiques et leur qualité technologique. La liste n'est pas exhaustive mais ces propositions, établies sur la base de nos résultats d’essais, nous paraissent les plus performantes au plan technico-économique. Il est important de respecter les périodes de semis adaptées à chaque variété :

  • semis précoce : 15 – 20 octobre
  • semis intermédiaire : 20 au 30 octobre
  • semis tardif : après le 30 octobre

 

Tout le détail dans notre édition papier du 2 septembre 2022
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

AgriCampus Laval : un nouveau directeur pour cette rentrée
Vendredi 26 août 2022 avait lieu le passage de témoin entre Patrick Delage, ancien directeur de l’AgriCampus Laval, et son…
La grêle s’est de nouveau abattue sur la Mayenne
Un violent orage a traversé la Mayenne dans la soirée de lundi dernier. Les grêlons, souvent proches de la taille d’une balle de…
Maïs grain : on boudine, juste après la récolte
Mercredi 21 septembre, c’était battage des maïs à Saint-Pierre-des-Nids. Plusieurs chantiers à suivre, avec une conservation en…
Litre de lait à 0,71 euro : scandalisés, les syndicats s’invitent chez Leclerc
Ayant constaté un prix à 0,71 euro le litre pour les briques de lait de la marque Eco+, plusieurs syndicats agricoles ont…
Grêle : l’aide d’urgence expliquée aux agriculteurs
Réunie dans la salle des fêtes d’Arquenay mercredi soir, une cinquantaine d’agriculteurs mayennais ont répondu à l’invitation de…
Grêle de mai : une aide plafonnée à 5 000 euros
Suite à l’épisode de grêle de fin mai, la Mayenne s’est vue attribuée une enveloppe globale de 1 085 000 euros sur un total de 1,…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 90€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53