Aller au contenu principal

Cartel des jambons : la Cooperl envisage de fermer des usines

« Je ne fais pas de chantage, nous jouons notre survie », tonne Emmanuel Commault, directeur général de la Cooperl lors d’un point presse du mardi 20 octobre.

© Réussir

La coopérative bretonne estime que si la sanction de 35,5 millions d’euros prononcée par l’Autorité de la concurrence dans le cadre du cartel des jambons devait être mise à exécution (ce qu’elle attend pour la fin de ce mois), elle devra faire face à une restructuration.
En plus de devoir payer l’amende, la coopérative devra trouver rapidement 100 millions d’euros du fait de la perte de confiance de la part des assurances crédit qui ne lui permettrait plus, en partie, de se financer grâce au crédit fournisseur.
« Certains sites sont sur la sellette. (…) Le plan est presque prêt »,
explique le directeur général de la Cooperl. Ce plan de restructuration inclut une « fermeture de plusieurs usines, un gel des recrutements, des investissements et une diminution significative des salaires ».
Sont particulièrement visées les douze usines appartenant anciennement à Brocéliande et à la Financière Turenne Lafayette, dont la coopérative avait repris les actifs après la demande du Comité interministériel de restructuration industrielle (Ciri) en s’engageant à conserver l’activité et les emplois.
« Si nous sommes condamnés sur la base d’un faux, nous nous estimons complètement libérés des engagements pris avec l’État »,
justifie le directeur général. La Cooperl continue de clamer son innocence en assurant que le carnet sur lequel se base l’Autorité pour son jugement est faux.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

Sima 2022 : quatre exposants mayennais, quatre matériels phares
Du 6 au 10 novembre, quatre entreprises mayennaises étaient présentes à la 100e édition du Sima au parc des expositions Paris…
L'Open Dairy Show est organisé par l'association Vach'Open Show, basée à Pommerieux, en Mayenne.
Holstein : grande première pour l’Open Dairy Show
Vendredi 25 et samedi 26 novembre 2022, le parc Saint-Fiacre de Château-Gontier-sur-Mayenne accueillera l’Open Dairy Show. Ce…
Lait : un Gaec, deux Astronaut, deux Discovery
Vendredi 18 novembre 2022, dans le cadre des 30 ans de son premier robot de traite, Lely proposait une ferme ouverte : celle du…
Départemental Prim’Holstein : Orbella sur la plus haute marche
Une soixantaine d’animaux de la race Prim’Holstein ont défilé sur le ring de Château-Gontier, samedi 5 novembre, pour le concours…
Haies : la jeunesse mayennaise veille sur le bocage
Lundi 14 novembre 2022, la Fédération régionale des chasseurs (FRC) des Pays de la Loire organisait une plantation de haies…
Antoine Prioux, président de la coopérative Déshyouest
La luzerne : « c’est 2 500 kg de protéines par hectare »
Interview de Antoine Prioux, président de la coopérative Déshyouest, de retour du congrès mondial de la luzerne qui s'est tenu à…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 90€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53