Aller au contenu principal

Bovins et pathologies des onglons : à ne pas sous-estimer

Les boiteries sont dues à 90 % à des maladies du pied. Citons parmi les principales le fourchet, la fourbure (subclinique ou chronique), la dermatite digitée ou maladie de Mortellaro, mais on peut observer également des panaris, des abcès ou ulcères. Ces affections se traduisent par des lésions multiples et variées qu’il est important de savoir repérer.

Les boiteries constituent une des principales atteintes au bien-être des vaches laitières.
© CAPDL

Un animal boiteux éprouve plus de difficultés à se déplacer compte tenu de la douleur. Les boiteries constituent une des principales atteintes au bien-être des vaches laitières. L’animal boiteux va moins s’alimenter et moins s’abreuver, et par conséquent, il produira moins de lait. Parallèlement, les performances de reproduction peuvent être altérées, car la détection des chaleurs est rendue plus délicate du fait d’une limitation du chevauchement. C’est une source de stress pour l’animal, qui se diffuse également auprès de ses congénères.

Au final, les conséquences des boiteries sont multiples. Les coûts et pertes économiques liés aux boiteries sont élevés et les soins aux animaux engendrent du travail supplémentaire. À titre d’exemple, un ulcère de la sole sur une vache laitière peut entraîner une perte globale de l’ordre de 300 à 600 euros (selon l’Institut de l’Élevage en 2008).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

Sima 2022 : quatre exposants mayennais, quatre matériels phares
Du 6 au 10 novembre, quatre entreprises mayennaises étaient présentes à la 100e édition du Sima au parc des expositions Paris…
L'Open Dairy Show est organisé par l'association Vach'Open Show, basée à Pommerieux, en Mayenne.
Holstein : grande première pour l’Open Dairy Show
Vendredi 25 et samedi 26 novembre 2022, le parc Saint-Fiacre de Château-Gontier-sur-Mayenne accueillera l’Open Dairy Show. Ce…
Lait : un Gaec, deux Astronaut, deux Discovery
Vendredi 18 novembre 2022, dans le cadre des 30 ans de son premier robot de traite, Lely proposait une ferme ouverte : celle du…
Départemental Prim’Holstein : Orbella sur la plus haute marche
Une soixantaine d’animaux de la race Prim’Holstein ont défilé sur le ring de Château-Gontier, samedi 5 novembre, pour le concours…
Haies : la jeunesse mayennaise veille sur le bocage
Lundi 14 novembre 2022, la Fédération régionale des chasseurs (FRC) des Pays de la Loire organisait une plantation de haies…
Antoine Prioux, président de la coopérative Déshyouest
La luzerne : « c’est 2 500 kg de protéines par hectare »
Interview de Antoine Prioux, président de la coopérative Déshyouest, de retour du congrès mondial de la luzerne qui s'est tenu à…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 90€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53