Aller au contenu principal

Antibiotiques : une baisse spectaculaire de leur utilisation

Grâce à la mobilisation des éleveurs et des vétérinaires, l’utilisation des antibiotiques a nettement reculé au cours des dix dernières années, même s’il semble que l’on soit arrivé à un palier, comme l’indiquent les chiffres publiés par l’Anses en 2020.

L’exposition globale des animaux aux antibiotiques a diminué de 55 % selon le dernier bilan de l’Anses, par rapport à 2011, début des plans Ecoantibio 1 et 2.
© Agri53

Les deux plans antibiorésistance successifs ont été couronnés par un succès. En 2020, les ventes d’antibiotiques par les vétérinaires ont continué à diminuer selon l’Agence nationale de sécurité sanitaire, de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses), mais la tendance s’essouffle. Par rapport à 1999, la baisse s’inscrit à 3 % en volume des ventes. Alors que le repli est beaucoup plus spectaculaire sur une longue période. Entre 1999, première année d’observation, et 2020, les tonnages d’antibiotiques commercialisés se sont littéralement effondrés de 1 311 tonnes à 415 tonnes, soit une réduction des deux tiers. Par rapport à 2011, la chute est également spectaculaire, elle atteint 55 %. Le taux d’exposition qui est un indicateur plus fiable de la consommation d’antibiotiques est resté, en revanche, quasiment stable (-0,6 %) entre 2019 et 2020, alors qu’il avait reculé de 45 % depuis 2011. Selon les espèces, l’évolution est également contrastée.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

Quel prix pour le maïs sur pied en 2022 ?
Les prix du maïs sur pied et en silo s’estiment en général selon un prix d’équivalence qui est obtenu par le producteur, par la…
Ensilages : premiers chantiers dès ce vendredi
En Mayenne, les premiers gros ensilages de maïs débutent ce vendredi et la semaine prochaine au sud Mayenne. Les agriculteurs…
Sécheresse : la profession demande de la souplesse et des mesures !
Face à la sécheresse qui frappe actuellement la Mayenne et plus globalement la France, la FDSEA 53 et les JA 53 demandent de la…
Récoltes : premier bilan des moissons
La saison des moissons des cultures implantées cet hiver arrive à son terme pour la majorité des agriculteurs mayennais. L’…
Cima 2022 : tour d'horizon des concours départementaux
En dehors du National Blonde d’Aquitaine, les concours départementaux ont rythmé le week-end du Cima. Concours des races bovines…
Éleveur et pasteur, la drôle de vie de Philippe Duroy
Philippe Duroy a un parcours pour le moins atypique. Ce Mayennais d’origine, né à Laval, est aujourd’hui éleveur de bovins en…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 90€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53