22 novembre 2018 à 15h00 | Par Alexandra Foussard

Sept minutes pour convaincre

Organisée pour la 3e année en Mayenne, le Farm-Dating propose aux futurs cédants ou agriculteurs à la recherche d’associés et aux jeunes souhaitant s’installer de se rencontrer, lors d’un court échange.

Abonnez-vous Imprimer
- © AF

Organisée en collaboration par la Chambre d’agriculture et les Jeunes Agriculteurs de la Mayenne, « le Farm-Dating, c’est un peu une finalité. Cela fait partie de tout ce que l’on fait au service Transmission Installation. Notre rôle est d’accueillir les futurs cédants et les futurs installés. Pour l’installation, l’accompagnement se fait depuis le point accueil jusqu’à la Cdoa, en passant par le parcours 3P. Puis lors des cinq premières années d’installation. Je vous souhaite de très belles rencontres et que chacun puisse trouver chaussure à son pied », a expliqué Benoît Faucon, président du pôle Transmission-Installation en introduisant la soirée.
Mickaël Maugan, co-responsable Installation au JA a complété ses propos : « c’est très important pour le renouvellement des générations d’agriculteurs. Chez JA, notre principale préoccupation reste l’installation, mais une bonne transmission permet une bonne installation. C’est pourquoi une transmission doit être réfléchie, murie et anticipée. Pour promouvoir cet événement nous avons rencontré les établissements scolaires afin de recruter des jeunes désireux de s’installer ». Concluant par ces mots : « le Farm-Dating, c’est un bon exercice qui permet de se rencontrer d’une autre manière ».

Catherine Coulon, conseillère Transmission à la Chambre d’agriculture de la Mayenne a prévenu les participants : « ça va peut-être être un peu frustrant au bout de sept minutes de devoir s’arrêter, on en est conscient, mais en deuxième partie de soirée, les échanges peuvent continuer autour d’un buffet. L’idée c’est d’échanger et de faire avancer les choses. Il est possible de faire évoluer et d’adapter les exploitations en fonction des projets ». Parallèlement aux rencontres, le Crédit Agricole, la Safer et la Chambre d’agriculture proposaient des rencontres avec des conseillers pour les jeunes souhaitant s’installer.

Rencontres et échanges

Les jeunes envisageant de s’installer ont déjà bien ciblé leurs projets d’installation : production laitière en Normandes avec un atelier transformation, aviculture spécialisée, porcs bio… et les discussions avec les exploitants allaient bon train. « Je ne prendrais ma retraite que dans six ans, mais étant en élevage spécialisé avicole la demande de reprise peut être moins importante, donc il faut s’organiser », explique Jean-Yves Guérot, aviculteur à Changé, avant le début des rencontres. Après échanges avec deux jeunes intéressés par l’élevage de volailles, il se disait confiant sur sa future transmission.
À la recherche d’un associé, Michael Marquet et Stéphane Lécrivain du Gaec des Trois Horizons à Nuillé-sur-Vicoin étaient satisfaits des échanges : « c’est bien, ça nous fait aussi nous remettre un peu en question et ça nous ouvre les yeux ». Les contacts sont pris, place à la réflexion et aux éventuelles visites pour mûrir les projets des jeunes participants.

Les commentaires ont été suspendus pour cet article

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Agri53 se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

7 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui