31 janvier 2019 à 14h00 | Par Alexandra Foussard

« Pour inséminer, je regarde juste les courbes »

Une présentation des dernières innovations de pilotage d’élevage du groupe Seenergi se déroulait mardi 22 janvier 2019 dans le cadre des Seenoviales. Rencontre chez Maxime Blot, à l’Earl Guildine de Loiro

Abonnez-vous Imprimer
Tableau indicatif de cohérence entre l’ingestion observée et le niveau de production de lait réelle ou observée.
Tableau indicatif de cohérence entre l’ingestion observée et le niveau de production de lait réelle ou observée. - © AF

Utilisateur des outils de pilotage GénoCelulles et Medria, Maxime Blot accueillait une après-midi thématique du groupe Seenergi avec pour thème : « GénoCelulles, la génomique au service du progrès génétique et de la détection des cellules, vache par vache ».

Amélioration génétique

Après avoir fait génotyper l’ensemble de son troupeau, Maxime utilise depuis mars 2018 le service Premium de GénoCelulles. Une solution qui répond à l’un de ses objectifs : « maintenir la plus-value du lait à + 25 € grâce aux taux et à la qualité ». Un objectif qu’il atteint sans pénalité de cellules grâce au suivi via GénoCelulles. Un système qui lui permet aussi un suivi facilité de son troupeau : « maintenant quand on veut réformer, on regarde ça en premier » indique-t-il.

Détection des chaleurs

A l’aide du collier de Medria, le Heat live est « la solution chaleurs » proposée par Medria. Suite à une alerte SMS, Maxime peut vérifier la courbe de détection des chaleurs de l’animal concerné et ainsi inséminer au moment le plus propice. Il précise : « pour inséminer, je regarde juste les courbes, plus besoin de les surveiller ». Suite à la réception du SMS, l’éleveur a entre 12 et 24h pour réaliser l’insémination. Sur son exploitation, depuis l’utilisation de l’« Heat Phone », après une première année de réglage où il a trop inséminé, « dès la réception du SMS », il constate l’efficacité du système avec plus de femelles gestantes, et donc plus de naissances, un gain de temps et une diminution du stress.

Rumination et temps d’ingestion

Le « Feed Live » mesure le temps de rumination et d’ingestion des animaux. Avec des données types, l'éleveur peut comparer les données de son exploitation pour vérifier si l’alimentation est raisonnée. Les données de Seenergi sont : le temps de rumination sur sept jours doit être compris entre 550 et 600 minutes. Le temps d’ingestion sur sept jours doit être compris entre 300 et 350 minutes, avec un profil de mastication (rumination/ingestion) compris entre 1 ,7 et 2. Le « Feed live » permet également de vérifier la cohérence entre l’ingestion observée et le niveau de production de lait réel ou souhaité et d’adapter la ration si l’on constate des problèmes de temps rumination ou de temps d’ingestion.

Les commentaires ont été suspendus pour cet article

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Agri53 se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui